Société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Atlantique

Société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Atlantique
Histoire
Fondation
9 août 1845
Cadre
Type
Domaine d'activité
histoire, archéologie
Siège
Pays
Langue
Organisation
Membres
+180
Fondateur
53
Président
Solen Peron
Affiliation
Fédération des sociétés savantes de Bretagne
Publication
Bulletin annuel
Site web

La Société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Atlantique est une société savante, fondée à Nantes, en 1845.

HistoireModifier

La Société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Inférieure, future Société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Atlantique, fut fondée le au cours du congrès annuel de l'Association bretonne. La Société regroupe alors cinquante-et-un membres, autour de son président l'architecte Théodore Nau et de son vice-président l'abbé Félix Fournier, futur évêque de Nantes[1].

Son but fut à l'origine l'étude et la conservation des antiquités. C'est pourquoi, elle fonde dès 1849, un musée d'archéologie, qu'elle cèdera par la suite au département de Loire-Atlantique en 1860. Jusqu'en 1969, date de la création de la Direction des antiquités préhistoriques et historiques, elle surveillait également les fouilles effectuées à Nantes et assurait la publication de leurs comptes-rendus[1].

Son siège fut d'abord situé d'abord rue du Moulin, puis dans la chapelle de l'Oratoire, avant d'être transféré définitivement en 1899 au manoir de la Touche, à proximité du musée Dobrée[1].

En 1859, la Société archéologique et historique publie le premier numéro de son « Bulletin annuel » qui connait depuis une parution régulière. Ce publication rassemble les travaux les plus variés de la préhistoire à l'époque contemporaine[1].

La Société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Atlantique est reconnue d'utilité publique par décret du [1].

Parmi les personnalités qui ont présidé aux destinées de la société on peut citer : le baron Gaëtan de Wismes, Stéphane de La Nicollière-Teijeiro (archiviste municipal), le marquis de Brémond d'Ars, Léon Maître (archiviste départemental), le chanoine Georges Durville, le commandant Mollat, le colonel Balagny, le docteur Halgan, maître Robert Orceau, le chanoine Russon, Henri de Berranger (archiviste départemental)[1].

Depuis les travaux de restructuration du site Dobrée depuis les années 2010, le siège de la société a été provisoirement transféré au 11 rue du Château-de-l'Éraudière.

PrésidentsModifier

Objectifs et actions de la sociétéModifier

Hormis l'« étude de l'histoire du passé et la conservation des monuments anciens », la société remet à des étudiants, chercheurs, ou associations deux prix annuels : le « prix Andrée Viaud » et le « prix Léon Maître ». Elle organise également des conférences, ainsi que des visites commentées de sites et d'expositions. Elle procède aussi à la pose de plaques commémoratives destinées à signaler des édifices particulièrement intéressants ou à honorer la mémoire de personnages célèbres[2].

La société met également à la dispositions de ses membres des archives, des collections de gravures et de dessins, ainsi qu'une riche bibliothèque[2].

Elle publie un bulletin annuel depuis 1859, consultable dans toutes les bibliothèques et centres de recherche historique de l'ouest de la France, ainsi que dans les bibliothèques des cinquante sociétés correspondantes de France et dans plusieurs pays étrangers (États-Unis, Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas, Japon…)[3], ainsi que des publications thématiques (Hors série[4], livres[5]… ).

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f « Historique », Société historique et archéologique de Nantes et de Loire-Atlantique (consulté le ).
  2. a et b « L'offre de la Société archéologique et historique », Société historique et archéologique de Nantes et de Loire-Atlantique (consulté le ).
  3. « Bulletin annuel : Présentation », Société historique et archéologique de Nantes et de Loire-Atlantique (consulté le ).
  4. « Les Hors série », Société historique et archéologique de Nantes et de Loire-Atlantique (consulté le ).
  5. « Autres publications », Société historique et archéologique de Nantes et de Loire-Atlantique (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier