Ouvrir le menu principal

Slavonice

commune tchèque

Slavonice
Slabingue
Slavonice
Blason de Slavonice Drapeau de Slavonice
 
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of South Bohemian Region.svg Bohême-du-Sud
District Jindřichův Hradec
Région historique Moravie
Maire Hynek Blažek
Code postal 378 81
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 2 461 hab. (2017)
Densité 54 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 59′ 51″ nord, 15° 21′ 05″ est
Altitude 512 m
Superficie 4 572 ha = 45,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Slavonice

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Slavonice
Liens
Site web www.slavonice-mesto.cz

Slavonice (en allemand : Zlabings) est une ville du district de Jindřichův Hradec, dans la région de Bohême-du-Sud, en République tchèque. Sa population s'élevait à 2 427 habitants en 2018[1].

GéographieModifier

Slavonice se trouve à 11 km au sud-ouest de Dačice, à 31 km au sud-est de Jindřichův Hradec, à 64 km à l'est de České Budějovice et à 137 km au sud-est de Prague[2].

 
Panorama de Slavonice.
 
Slavonice : place de la Paix.

La commune est limitée par Český Rudolec au nord, par Cizkrajov à l'est, par Písečné au sud-est, par l'Autriche au sud, et par Staré Město pod Landštejnem à l'ouest[3].

HistoireModifier

La première mention écrite de la localité date de 1260.

AdministrationModifier

La commune se compose de huit quartiers :

  • Dolní Bolíkov-Rubašov
  • Kadolec u Slavonic
  • Léštnice
  • Maříž
  • Mutišov
  • Slavonice
  • Stálkov
  • Vlastkovec

JumelageModifier

Activités culturellesModifier

Depuis 2015 se déroule au mois d'août le « Slavonice Fest », un festival consacré au cinéma et à la musique[4].

Slavonice dans la cultureModifier

Jaromil Jireš a choisi la ville pour son film Valérie au pays des merveilles (Valerie a týden divů, 1970), dont le scénario est tiré du roman éponyme de 1932 de Vítězslav Nezval.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourceModifier