Ouvrir le menu principal

Slavonice
Slavonice
Blason de Slavonice Drapeau de Slavonice
 
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of South Bohemian Region.svg Bohême-du-Sud
District Jindřichův Hradec
Région historique Moravie
Maire Hynek Blažek
Code postal 378 81
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 2 461 hab. (2017)
Densité 54 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 59′ 51″ nord, 15° 21′ 05″ est
Altitude 512 m
Superficie 4 572 ha = 45,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Slavonice

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Slavonice
Liens
Site web www.slavonice-mesto.cz

Slavonice (en allemand : Zlabings) est une ville du district de Jindřichův Hradec, dans la région de Bohême-du-Sud, en République tchèque. Sa population s'élevait à 2 427 habitants en 2018[1].

Sommaire

GéographieModifier

Slavonice se trouve à 11 km au sud-ouest de Dačice, à 31 km au sud-est de Jindřichův Hradec, à 64 km à l'est de České Budějovice et à 137 km au sud-est de Prague[2].

 
Panorama de Slavonice.
 
Slavonice : place de la Paix.

La commune est limitée par Český Rudolec au nord, par Cizkrajov à l'est, par Písečné au sud-est, par l'Autriche au sud, et par Staré Město pod Landštejnem à l'ouest[3].

HistoireModifier

La première mention écrite de la localité date de 1260.

AdministrationModifier

La commune se compose de huit quartiers :

  • Dolní Bolíkov-Rubašov
  • Kadolec u Slavonic
  • Léštnice
  • Maříž
  • Mutišov
  • Slavonice
  • Stálkov
  • Vlastkovec

JumelageModifier

Activités culturellesModifier

Depuis 2015 se déroule au mois d'août le « Slavonice Fest », un festival consacré au cinéma et à la musique[4].

Slavonice dans la cultureModifier

Jaromil Jireš a choisi la ville pour son film Valérie au pays des merveilles (Valerie a týden divů, 1970), dont le scénario est tiré du roman éponyme de 1932 de Vítězslav Nezval.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourceModifier