Sléíbine

abbé d'Iona

Sléíbine (mort le ) est un ecclésiastique irlandais qui fut abbé d'Iona de 752 à 767[1].

BiographieModifier

Sléibíne est issu du Cenél Loáirn qui a imposé son hégémonie politique sur le Dal Riada au début du VIIIe siècle. Son père serait un certain Congal et de ce fait le Cillene mac Congal qui meurt à Iona en 752 doit être un frère du nouvel abbé qui succède cette année là à Cilléne Droichtech comme 15e successeur de Colomba d'Iona.

Pendant son abbatiat Sléibíne consacre beaucoup de temps à effectuer des voyages en Irlande afin d'y renforcer l'influence des « Lois de Colomba » dans la paruchia locale. Il obtient l'appui de Domnall Midi des Uí Néill du sud, roi de Mide et Ard ri Erenn en 753 dont l'intérêt qu'il porte aux « Lois de Colomba » est confirmé par son choix de se faire inhumé dans l'abbaye de Durrow en 763. Sléibíne se rend personnellement en 754 et ne revient à Iona que l'année suivante. Suibhne, le coadjuteur de Sléibíne, se rend lui aussi en Irlande en 766, l'année précédant la mort de l'abbé. Ce regain d'intérêt pour la paruchia irlandaise est sans doute lié à l'expulsion des moines d'Iona du royaume des Pictes par Nechtan mac Der Ilei en 717 et son éviction de la Northumbrie. L'action de Sléibíne n'est pas limitée à l'Irlande : selon Nennius (l'auteur au IXe siècle de l'Historia Brittonum( il se rend également à Ripon en Northumbrie afin de consulter les archives de l'établissement ecclésiastique fondé par Wilfrid. Sléibíne meurt en 767 ; il a comme successeur son coadjuteur Suibhne. Sa fête est observée le [2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) T.W. Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne A New History of Ireland Oxford University Press réédition 2011 (ISBN 9780199593064) « Iona (I Coluim Cille) Comarbai Coluim Cille » p. 256-259
  2. (en) Ann Williams, Alfred P. Smyth, D P Kirby A Bibliographical Dictionary of Dark Age Britain (England, Scotland and Wales c.500-c.1050). Seaby London (1991) (ISBN 1 852640472) p. 218-219.

Article liéModifier