Ouvrir le menu principal

Seiko Hashimoto

femme politique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hashimoto.

Seiko Hashimoto
橋本 聖子
Illustration.
Fonctions
Ministre d'État japonaise chargée des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo et des Événements sportifs
En fonction depuis le
(2 mois et 10 jours)
Premier ministre Shinzō Abe
Gouvernement Abe IV
Prédécesseur Shunichi Suzuki
Ministre d'État à l'Égalité des sexes
En fonction depuis le
(2 mois et 10 jours)
Premier ministre Shinzo Abe
Gouvernement Abe IV
Prédécesseur Satsuki Katayama
Conseillère du Japon
En fonction depuis le
(24 ans, 3 mois et 29 jours)
Élection
Réélection

21 juillet 2013
21 juillet 2019
Législature 17e, 18e, 19e, 20e, 21e, 22e, 23e, 24e et 25e
Biographie
Nom de naissance 橋本 聖子 (Hashimoto Seiko)
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Hayakita (Japon)
Nationalité Japonaise
Parti politique PLD
Diplômée de Université Komazawa
Profession Patineuse de vitesse
Coureuse cycliste sur piste

Seiko Hashimoto (橋本 聖子, Hashimoto Seiko?) (nom d'épouse : Seiko Ishizaki ((石崎 聖子, Ishizaki Seiko?)), née le à Hayakita, est une femme politique japonaise, ancienne patineuse de vitesse et coureuse cycliste sur piste.

BiographieModifier

Seiko Hashimoto a la particularité d'avoir participé aux Jeux olympiques dans deux disciplines différentes. Elle représente le Japon en patinage de vitesse lors de quatre Jeux olympiques d'hiver d'affilée, les premiers étant ceux de Sarajevo en 1984 et remporte une médaille de bronze sur 1 500 mètres aux Jeux olympiques d'hiver de 1992 à Albertville. Hashimoto participe aussi aux Jeux olympiques d'été en cyclisme sur piste trois fois consécutivement, débutant lors des Jeux olympiques d'été de 1988 à Séoul.

Elle se lance ensuite dans la politique et est élue en 1995 à la Chambre des conseillers pour le Parti libéral-démocrate. En 2006, elle devient présidente de la Fédération japonaise de patinage. Elle est en 2008 secrétaire d'État aux Affaires étrangères au sein du Gouvernement Asō, en place jusqu'en septembre 2009.

Elle occupe actuellement le poste de Ministre d'État chargé des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo et des Événements sportifs, sous la tutelle du Premier ministre, issu du gouvernement Abe 4 après refonte. Elle s'illustre dès les premiers jours de son mandat en refusant la demande coréenne tendant à interdire dans les stades olympiques le port du drapeau du Soleil levant , drapeau de la marine japonaise[1].

Notes et référencesModifier

  1. 日本放送協会, « 橋本五輪相 会場に「旭日旗」持ち込み問題ない », sur NHKニュース (consulté le 12 septembre 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussiModifier