Ouvrir le menu principal

Seigneurie du Gibelet

HistoireModifier

Gibelet, connue depuis l'Antiquité sous le nom de Byblos et actuellement aussi sous le nom de J'baïl, fut prise par les croisés en 1104. Après la prise de Tripoli par le comte Bertrand, la ville est donnée par ce dernier aux Génois, lesquels le donnèrent à l'un des leurs, Hugues Ier Embriaco. Ses descendants conservèrent le fief jusqu'en 1302, à l'exception des années qui suivirent 1187 où il fut occupé par Saladin, et de la période entre 1282 et 1289. En 1302, devant la pression des Mamelouks, la ville fut abandonnée, pacifiquement semble-t-il.

Étendue géographiqueModifier

C'est le fief littoral le plus au sud du comté de Tripoli, limitrophe du royaume de Jérusalem et de sa seigneurie vassale de Beyrouth.

FéodalitéModifier

Suzerain : le comte de Tripoli

Liste des seigneursModifier

avant 1127-1135 : Hugues Ier Embriaco

1135-1157 : Guillaume II Embriaco

marié à Fadie, fille de Manassès de Hierges

1157-1184 : Hugues II Embriaco († 1184), fils du précédent

1184-1187 : Hugues III Embriaco († 1196), fils du précédent

marié en 1179 à Étiennette de Milly

1187-1197 : conquis par Saladin

1197-1241 : Guy Ier Embriaco († 1241), fils d'Hugues III et d'Etiennette de Milly

marié en 1204 à Alix, fille de Bohémond III d'Antioche et de Sibylle

1241-1271 : Henri Ier Embriaco († 1271), fils du précédent

marié vers 1250 à Isabelle, fille de Balian d'Ibelin, seigneur de Beyrouth et d'Echive de Montbéliard

1271-1282 : Guy II Embriaco († 1282), fils du précédent

marié à Marguerite, fille de Julien Grenier, comte de Sidon

1282-1289 : occupé par Bohémond VII, comte de Tripoli, puis conquis par les Mamelouks qui le rendent à Pierre Embriaco

1289-1302 : Pierre Embriaco († ap.1310), fils du précédent

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier