Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BEC.

SeaWorld Parks & Entertainment
logo de SeaWorld Parks & Entertainment

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique filiale
Action New York Stock ExchangeVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social 9205 S Park Center Loop 400
Orlando, Drapeau de la Floride Floride
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Joel Manby (en)
Actionnaires Anheuser-Busch et BlackstoneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Divertissement
Produits Parcs à thèmes
parcs aquatiques
Société mère Zhonghong Zhuoye
Sociétés sœurs Merlin Entertainments
Effectif 22 100[1]
Site web www.worldsofdiscoveryblog.com

Fonds propres en diminution 579,5 millions USD (2014)[2]
Chiffre d'affaires en diminution 1,377 milliard USD (2014)[2]
Résultat net en diminution 49,9 millions USD (2014)[2]

SeaWorld Parks & Entertainment est une société américaine de gestion de parcs de loisirs basée à Orlando, en Floride. Elle gère notamment les trois parcs SeaWorld et les deux parcs Busch Gardens. Elle appartient à la banque d'investissement Blackstone depuis 2009, date de son rachat au groupe brassicole Anheuser-Busch. Au cours de son histoire, elle s'est appelée Busch Entertainment Corporation (BEC) et Anheuser-Busch Adventure Parks. En 2013, Blackstone a vendu 37 % de celle-ci dans le cadre d'un premier appel public à l'épargne et a vendu la participation restante de 21 % à Zhonghong Zhuoye en 2017[3],[4].

HistoriqueModifier

En 1989, la société a acheté la division parcs d'attractions de l'éditeur Harcourt Brace Jovanovich (en), qui comprenait les parcs SeaWorld et deux autres parcs en Floride.

Busch Entertainment a orienté la publicité de ses parcs sur le thème des "parcs d'aventures, mettant en exergue les expositions animalières et les attractions à sensations. Le 9 novembre 2007, la société a indiqué qu'elle proposait des « Mondes de découvertes » ("Worlds of Discovery.")[5]

En 2008, le siège de la société doit déménager à Orlando en Floride.

Le , The Blackstone Group rachète la société au groupe Anheuser-Busch pour 2,7 milliards de dollars. Le 1er décembre, Comme prévu dans l'accord de vente, Busch Entertainment devient SeaWorld Parks & Entertainment. Les parcs Busch Gardens conservent cependant leur nom. Blackstone étant déjà en partenariat avec NBC Universal dans la gestion du complexe Universal Orlando Resort, ce rachat fait du groupe le principal concurrent de Disney en Floride et le seul dans la proche périphérie de Walt Disney World Resort.

En 2018, la Securities and Exchange Commission inflige une amende de 4 millions de dollars à l'entreprise et d'un million de dollars à son ancien PDG James Atchison, pour avoir minimisé auprès des investisseurs l'impact du documentaire Blackfish, qui dénonçait la captivité des orques[6].

Propriétés actuellesModifier

Anciennes propriétésModifier

Propriétés en projetModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) SeaWorld Entertainment Inc., « SeaWorld Prospectus », (consulté le 5 janvier 2014)
  2. a b et c (en) SeaWorld Entertainment Inc., « SeaWorld 2014 Annual Report », (consulté le 14 septembre 2015)
  3. « SeaWorld : Blackstone vend ses parts à Zhonghong Zhuoye », Boursier.com,‎ (lire en ligne, consulté le 9 décembre 2017)
  4. (en-CA) « Zhonghong Group Completes Acquisition Of 21% Equity Interest In SeaWorld Entertainment, Inc. », sur www.seaworldinvestors.com (consulté le 9 décembre 2017)
  5. (en) « Sea World, other Florida attractions, offer multi-park discounts », The Associated Press, USA Today,‎ (lire en ligne)
  6. « Seaworld et son ancien PDG condamnés à payer une amende pour avoir trompé les investisseurs », sur Sciences et Avenir (consulté le 18 avril 2019)
  7. (es) Salvador Antón Clavé, « El parque temático Port Aventura » [PDF], sur Estudios Turísticos, (consulté le 27 octobre 2018)
  8. « Naissance de Port Aventura, gigantesque parc de loisirs près de Barcelone », sur Libération, (consulté le 27 octobre 2018)
  9. (en) Peter Thal Larsen, « Pearson raises pounds 58m on sale of Spanish theme park stake », sur The Independent, (consulté le 27 octobre 2018)
  10. (es) Mireia Corchón, « La Caixa se hace con el control del 100% de Port Aventura », sur El País, (consulté le 27 octobre 2018)
  11. « Busch plans four parks in Dubai », St. Petersburg Times (consulté le 28 février 2008)
  12. Le projet Worlds od Discovery à Dubaï est en suspens