Ouvrir le menu principal

Schwellbrunn
Schwellbrunn
Le village.
Blason de Schwellbrunn
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures Appenzell Rhodes-Extérieures
NPA 9103
N° OFS 3004
Démographie
Gentilé Die Schwellbrunner (pl.)
Population
permanente
1 579 hab. (31 décembre 2017)
Densité 91 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 21′ 06″ nord, 9° 14′ 57″ est
Altitude 907 m
Min. 733 m
Max. 1 083 m
Superficie 17,4 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Schwellbrunn
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures

Voir sur la carte administrative du Canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures
City locator 14.svg
Schwellbrunn

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Schwellbrunn

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Schwellbrunn
Liens
Site web www.schwellbrunn.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Schwellbrunn est une commune suisse du canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures.

Sommaire

GéographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Schwellbrunn mesure 17,4 km2[2].

DémographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Schwellbrunn compte 1 579 habitants fin 2017[1]. Sa densité de population atteint 91 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Schwellbrunn entre 1850 et 2008[3] :

 

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2017 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 30 septembre 2018).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13 janvier 2009)