Sarah Logan

catcheuse américaine
Sarah Logan
Crazy Mary Dobson at Deathproof.jpg
Sarah Logan en novembre 2013
Données générales
Nom de naissance
Sarah Bridges
Nom de ring
Crazy Mary Dobson
Sarah Bridges
Sarah Logan
Nationalité
Naissance
Taille
5 5 (1,65 m)[1]
Poids
139 lb (63 kg)[1]
Catcheuse en activité
Entraîneur
Carrière pro.
- aujourd'hui

Sarah Bridges (née le à Jeffersonville (Indiana)) est une catcheuse (lutteuse professionnelle) américaine. Elle travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment, dans la division SmackDown, sous le nom de Sarah Logan.

Elle a également travaillé sur le circuit indépendant sous le nom de Crazy Mary Dobson. Elle commence sa carrière en 2012 et lutte dans diverses fédération aux États-Unis en plus de faire quelques brefs passages au Japon sous le nom de Crazy Mary Dobson. Elle signe un contrat avec la WWE en 2016 et prend le nom de Sarah Logan. Après un bref passage à NXT, elle devient une des membres du trio Riott Squad composé de Ruby Riot et de Liv Morgan. Elles se séparent en 2019 et elle lutte seule jusqu'à son renvoi en . Après son renvoi, elle annonce la fin de sa carrière.

JeunesseModifier

Sarah Bridges est fan de catch et elle va souvent voir des spectacles de l'IWA Mid-South (en)[3]. Elle y va surtout pour y voir les matchs de catch hardcore de Mad Man Pondo (en)[3].

Carrière de catch professionnelleModifier

Circuit indépendant (2011-2016)Modifier

Bridges s'entraîne auprès de Mad Man Pondo (en) et Mickie Knuckles (en) et commence sa carrière fin 2011 à l'IWA East Coast fin 2011 sous le nom de Crazy Mary Dobson[4].

Elle se fait connaître pour ses combats de catch hardcore, une pratique assez rare dans le catch féminin américain[4]. En 2012, elle part au Japon à la REINA (ja) et à la Ice Ribbon (en)[4]. En 2013, elle retourne au Japon à la Diana et fait un bref passage en Grande-Bretagne[4].

World Wrestling Entertainment (2014-2020)Modifier

Premières apparitions (2014-2015)Modifier

Bridges a fait une apparition lors d'un segment du , épisode de Raw en tant qu'artiste maquilleur pour The Miz, avant d'apparaître comme conférencière en en tant concessionnaire. En 2015, Bridges est apparu dans un rôle non-parlant SmackDown et Raw, dans une publicité pour Niagara (une parodie de Viagara) mettant en vedette The Miz et Damien Sandow. Elle a également fait plusieurs apparitions en tant que Rosebud pour Adam Rose. Le , lors de l'épisode de NXT, elle a fait face à Becky Lynch et elle a perdu.

NXT (2016-2017)Modifier

Le , la WWE a annoncé que Bridges était lié à un contrat de développement[5]. Le , Bridges a fait ses débuts à la NXT à WrestleMania 33 Ticket Pary, en battant Macey Estrella[6]. Le , lors d'un épisode de NXT, Bridges a fait sa première apparition télévisée sous son vrai nom, faisant équipe avec Macey Evans mais elles ont perdu contre The Iconic Duo (Billie Kay et Peyton Royce) dans un tag team match[7]. Bridges retourne lors de l'épisode du de NXT sous le nom de Sarah Logan, où elle a été battue par Peyton Royce[8].

Après avoir été absente de la compétition dans le ring de NXT, Logan est revenue lors de l'épisode du 27 aoút de NXT, où elle a de nouveau perdu face à Royce. Lors de l'épisode du de NXT, Logan a participé à une bataille royale pour obtenir une place dans le fatal-four way match pour le NXT Women's Championship vacant à NXT Takeover: WarGames, match qu'elle perdit au profit de Nikki Cross.

Le , Logan a été annoncée comme l'une des quatre participantes pour le Mae Young Classic. Le , Mia Yim a éliminé Logan au premier tour. Le , bien qu'elle ait été éliminée du tournoi, Logan a fait équipe avec une autre équipe éliminée composée de Santana Garrett et Martie Belle et ensemble elles furent défaites par Tessa Blanchard, Kay Lee Ray et Jazzy Gabert.

Riott Squad (2017-2019)Modifier

 
The Riott Squad à WrestleMania 34

Le à SmackDown Live, Ruby Riott, Liv Morgan et elle effectuent leur débuts au show bleu, en tant que Heel, attaquent Becky Lynch, Naomi dans les vestiaires, puis plus tard dans la soirée, interrompent le match entre la championne de SmackDown, Charlotte Flair, et sa rivale Natalya, en attaquant les deux femmes[9]. La semaine suivante à SmackDown Live, elles effectuent leur premier match en battant Charlotte Flair, Naomi et Natalya dans un 6-Woman Tag Team match[10].

Le au Royal Rumble, elles entrent respectivement dans le tout premier Royal Rumble match féminin en 15e, 11e et 3e positions, mais se font éliminer par Nia Jax, Michelle McCool et Molly Molly (la leader a éliminé Becky Lynch)[11].

Le lors du pré-show à WrestleMania 34, elles ne remportent pas la toute première Woman's Battle Royal, gagnée par Naomi[12]. Le à Raw, lors du Superstar Shake-Up, elles sont officiellement transférées au show rouge. Elles interrompent le match entre Bayley et Sasha Banks en les attaquant et leur portant à chacune leurs prises de finition[13].

Le à WWE Super Show-Down,, elles perdent face à Ronda Rousey et les Bella Twins par soumission dans un 6-Woman Tag Team match[14]. Le à Evolution, elles perdent face à Bayley, Sasha Banks et Natalya dans la même stipulation[15].

Le au Royal Rumble, elles entrent dans le Royal Rumble match féminin en 21e, 4e et 12e positions. Ruby Riott élimine Kairi Sane, Candice LeRae et Alicia Fox, avant d'être elle-même éliminée par Bayley. Liv Morgan a été éliminée par Natalya et elle a été éliminée par la Canadienne et la Japonaise[16]. Le à Elimination Chamber, Liv Morgan et elle ne deviennent pas les première championnes par équipe de la WWE, battues par la Boss'n'Hug Connection dans un Elimination Chamber Tag Team match, qui inclut également Fire & Desire (Mandy Rose et Sonya Deville), Nia Jax, Tamina, les IIconics, Carmella et Naomi[17].

Le , lors du Superstar Shake-Up, le trio féminin se sépare, car Liv Morgan est officiellement transférée à SmackDown Live, tandis qu'elle va poursuivre sa carrière en solo à Raw[18]. Le , Ruby Riott se blesse les deux épaules et doit s'absenter pendant des mois[19].

Retour en solo et départ (2019-2020)Modifier

Le aux Survivor Series, l'équipe Raw (Charlotte Flair, Natalya, Asuka, Kairi Sane et elle) face à celle NXT (Rhea Ripley, Candice LeRae, Bianca Belair, Io Shirai et Toni Storm) dans un 5-on-5 Traditional Survivor Series Woman's Triple Threat Elimination Tag Team match, qui inclut également l'équipe de SmackDown (Sasha Banks, Carmella, Nikki Cross, Dana Brooke et Lacey Evans)[20].

Le à Elimination Chamber, elle ne devient pas aspirante n°1 au titre féminin de Raw à WrestleMania 36, battue par Shayna Baszler dans un Elimination Chamber match, qui inclut également Asuka, Liv Morgan, Natalya et Ruby Riott[21].

Le , la WWE la libère de son contrat, suite à la pandémie de Covid-19 aux États-Unis[22].

Retour à la World Wrestling Entertainment (2022-...)Modifier

Le à SmackDown, elle effectue son retour à la World Wrestling Entertainment, 2 ans et 7 mois après son renvoi, aux côtés des Viking Raiders. Ses compères et elle attaquent Hit Row (Ashante Adonis, Top Dolla et B-Fab) et Legado Del Fantasma (Santos Escobar, Cruz Del Toro, Joaquin Wilde et Zelina Vega)[23].

Vie privéeModifier

Elle est fiancée avec le catcheur Raymond Rowe depuis la fin du mois d'[24]. Ils se marient le [25].

Le , Raymond Rowe & elle découvrent ensemble, sur Instagram, qu'ils attendent leur premier enfant[26]. Le , elle donne naissance à un petit garçon : Raymond Cash Rowe[27].

Caractéristiques au catchModifier

Musiques d'entrée de Sarah Logan.
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Backwoods Man CFO$ 2017 NXT
We Riot 2017-2020 WWE
Listes des jeux vidéos où on peut incarner Sarah Logan[29]
# Titre Développeur Date de sortie Plateforme
1 WWE SuperCard Cat Daddy Games Android, iOS
2 WWE 2K19 Yuke's Xbox One, Xbox OneX, PlayStation 4, PC
3 WWE 2K20 Visual Concepts

PalmarèsModifier

  • Americain Pro Wrestling Alliance (APWA)
    • 1 fois championne du monde des ladies de l'APWA[30]
  • Juggalo Championship Wrestling (JCW)
  • Resistance Pro Wrestling (RPW)
    • Samuel J.Thomson Memorial Women's Tournament 2015
    • 1 fois championne féminine de la RPW[32]

Récompenses des magazinesModifier

Classement Top 50 & 100 Females de Sarah Logan[33],[34]
Année 2014 2015 2016 2017 2018 2019
Rang 46  46  41 Non classée 33  51

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) et s/mary-dobson Sarah Logan sur Online World of Wrestling.
  2. a b c et d (en) « Crazy Mary Dobson », sur www.cagematch.net (consulté le )
  3. a et b (en-US) Jamie Greer, « Crazy Rides Again: Sarah Logan & 'Crazy' Mary Dobson » [archive], sur Last Word on Pro Wrestling, (consulté le )
  4. a b c et d (en) Steven, « THE FIVE TO WATCH 2013: CRAZY MARY DOBSON » [archive], sur www.diva-dirt.com, (consulté le )
  5. John Clapp, « Tommy End, Big Damo and "Crazy" Mary Dobson join WWE Performance Center » (consulté le )
  6. Wrestling Inc., « WWE WrestleMania 33 Ticket Party Match Results And Media, Austin Aries Reveals WM Dream Opponent », (consulté le )
  7. Richard Trionfo, « WWE NXT REPORT: DIY VERSUS REVIVAL FOR THE TAG TITLES, ALMAS VERSUS LORCAN, THE WOMEN'S TITLE PICTURE GETS CLOUDIER, AND MORE », PWInsider, (consulté le )
  8. Richard Trionfo, « WWE NXT REPORT: DAIN VERSUS JOSE, ITAMI VERSUS LORCAN, WOMEN IN ACTION, RODERICK STRONG TALKS ABOUT THE NXT TITLE, AND MORE », PWInsider, (consulté le )
  9. (en-US) « WWE SmackDown Live results, November 21, 2017 », sur WWE (consulté le )
  10. (en-US) « WWE SmackDown Live results, November 28, 2017 », sur WWE (consulté le )
  11. (en-US) « Asuka won the first-ever Women’s Royal Rumble Match; Ronda Rousey arrived », sur WWE (consulté le )
  12. (en-US) « Naomi prevailed in the first-ever WrestleMania Women’s Battle Royal », sur WWE (consulté le )
  13. (en-US) « WWE Raw results, April 16, 2018 », sur WWE (consulté le )
  14. (en-US) « Ronda Rousey & The Bella Twins def. The Riott Squad », sur WWE (consulté le )
  15. (en-US) « Sasha Banks, Bayley & Natalya def. The Riott Squad », sur WWE (consulté le )
  16. (en-US) « Becky Lynch won the 30-Woman Royal Rumble Match », sur WWE,
  17. (en-US) « The Boss ‘N’ Hug Connection won the Women’s Elimination Chamber Match to become the first-ever WWE Women’s Tag Team Champions », sur WWE (consulté le )
  18. (en-US) « WWE Superstar Shake-up 2019 results: Full list of Superstars who moved to Raw and SmackDown LIVE », sur WWE (consulté le )
  19. (en-US) « Ruby Riott Out of Action Due To Shoulder Surgery », sur Last Wordon Sports (consulté le )
  20. (en-US) « Team NXT def. Team Raw and Team SmackDown (Women’s Survivor Series Elimination Triple Threat Match) », sur WWE (consulté le )
  21. (en-US) « Shayna Baszler won the Women’s Elimination Chamber to earn the right to face Raw Women’s Champion Becky Lynch at WrestleMania », sur WWE (consulté le )
  22. (en-US) « Sarah Logan Released By WWE », sur Fightful (consulté le )
  23. (en-US) « WWE SmackDown results, November 11, 2022 », sur WWE (consulté le )
  24. (en) Ryan Satin, « NXT Wrestler Sarah Logan And Raymond Rowe From War Machine Got Engaged (PHOTOS) » [archive], sur www.prowrestlingsheet.com, (consulté le )
  25. (en) Tim Daniels, « WWE Superstars Sarah Logan, Raymond Rowe Get Married in Viking-Themed Wedding » [archive], sur www.bleacherreport.com, (consulté le )
  26. «WWE star Sarah Logan and Viking Raiders’ Erik expecting first child together as they make announcement in touching post»
  27. «WWE's Sarah Logan gives birth to son after 44 hours in labor»
  28. a b c d e f g h et i (en+de) Sarah Logan sur Wrestlingdata.
  29. (en + de) « Crazy Mary Dobson Wrestling Games », sur cagematch.net (consulté le )
  30. (en + de) « APWA World Ladies Championship », sur cagematch.net (consulté le )
  31. (en + de) « JCW Tag Team Championship », sur cagematch.net (consulté le )
  32. (en + de) « Resistance Women's Championship », sur cagematch.net (consulté le )
  33. (en) « PWI Ratings for Sarah Logan », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le )
  34. (en) « The PWI Top 100 Female Wrestlers 2019: Full List » [archive], sur Wrestling Travel, (consulté le )

Liens externesModifier