La Salzadella

commune espagnole
(Redirigé depuis Salsadella)

La Salzadella
Salsadella (es)
Blason de La Salzadella
Héraldique
Drapeau de La Salzadella
Drapeau
La Salzadella
Porte de la Bassa ou de Sant Mateu
de La Salzadella.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté valencienne Communauté valencienne
Province Province de Castellón Province de Castellón
Comarque Baix Maestrat
District judic. Vinaròs
Maire
Mandat
Cristóbal Segarra Fabregat (PP)
Depuis 2011
Code postal 12186
Démographie
Gentilé Salsadellano/a
Population 700 hab. ()
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 25′ 00″ nord, 0° 10′ 00″ est
Altitude 339 m
Superficie 4 992 ha = 49,92 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Communauté valencienne
Voir sur la carte administrative de Communauté valencienne
City locator 14.svg
La Salzadella
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Voir sur la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
La Salzadella
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Voir sur la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
La Salzadella
Liens
Site web lasalzadella.es

La Salzadella, en valencien et officiellement (Salsadella en castillan)[1], est une commune d'Espagne de la province de Castellón dans la Communauté valencienne. Elle est située dans la comarque du Baix Maestrat et dans la zone à prédominance linguistique valencienne[2].

GéographieModifier

Elle est située sur un terrain élevé sur le versant occidental de las Atalayas de Alcalá. Paysage à la végétation typiquement méditerranéenne avec des oliviers, amandiers, arbres fruitiers, et particulièrement les fameux cerisiers.

On accède à cette localité depuis Castellón en prenant la CV-10.

HameauxModifier

On trouve les hameaux suivants :

  • Masía d'Enguasch.
  • Masía de la Tejería.
  • Masía del Andaluz de Abajo.
  • Masía del Andaluz de Arriba.
  • Masía la Solana.

Localités limitrophesModifier

Salsadella est voisine des localités de San Mateo, Santa Magdalena de Pulpis, Alcalá de Chivert, Les Coves de Vinromà et Tírig, toutes dans la province de Castellón.

AdministrationModifier

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité
1979-1983 - - -
1983-1987 - - -
1987-1991 - - -
1991-1995 - - -
1995-1999 Cristóbal Segarra PP -
1999-2003 Cristóbal Segarra PP -
2003-2007 Víctor Gallego PP -

DémographieModifier

Évolution démographique
1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2005
916 871 858 824 797 814 794 801 806

HistoireModifier

Le nom de Salsadella (La Salzadella) vient d'un grand bosquet de saules, situé près du village dans le tènement de La Gatelleda.

En 1924, on a trouvé dans la nécropole dels Espleters, un important gisement de l'âge du fer.

Dans la zone de Les Mesquites existent des vestiges d'une enceinte musulmane avec des tombes, dans lesquelles se trouvait une intéressante quantité de très petites plaques de plomb avec des fragments de versets coraniques.

Historiquement, Salsadella appartenait au château et bailliage de Coves de Vinromà. Elle était un fief de Blasco de Alagón depuis 1235 jusqu'à sa mort en 1245. En 1238, il accorda une Charte de Peuplement (Carta Puebla) en faveur de D. Miguel de Ascó et de D. Pedro de Olzina.

 
Église Nuestra Sra. de la Asunción de la Salzadella (Castellón)

Ensuite, elle passa aux mains de l’Ordre de Calatrava jusqu'en 1275. Entre cette date et 1293, elle fut sous la suzeraineté de Artal de Alagón, et ensuite elle passa à la Couronne qui la donna à l'Ordre du Temple en 1294. Quand cet Ordre militaire a été dissous, tout son patrimoine passa sous la suzeraineté de l'Ordre de Montesa en 1319, à qui Salsadella a appartenu jusqu'au XIXe siècle.

ÉconomieModifier

Elle est basée traditionnellement sur l'agriculture, avec en particulier la culture du cerisier.

Monuments et sitesModifier

Monuments religieuxModifier

  •  
    Église de l'Assumpció de la Salzadella (Castellón)
    Ermitage de San José. Se trouve en haut d'une montagne. C'est le lundi de pâques que les salsadellenses montent en pèlerinage à l'ermitage et y passent la journée.
  • Ermitage de Santa Bárbara. Il a été réédifié à la place de l'ancien ermitage dont on ne connait pas l'origine.
  • Église paroissiale. Datant du XVIIIe siècle, elle comporte une nef corinthienne. Elle a été édifiée entre 1736 et 1756; son intérieur a été détruit en 1936; les gens originaires de la ville émigrés au Mexique ont contribué à sa restauration entre 1964 et 1967. Elle conserve un intéressant trésor de plusieurs calices du XVe siècle et une singulière petite croix de procession, formée par 24 pièces de cristal de roche valencien finement taillé. C'est un des exemplaires d'une très grande rareté et intérêt parmi les croix de procession de ces terres.

Monuments civilsModifier

  • Murailles. Salsadella se trouvait dans une enceinte fortifiée qui possédait quatre ou cinq portes, dont seulement deux ont survécu à l'usure du temps : la porte de la Bassa et la porte de les Coves.

SitesModifier

  • Fuente y merendero en San Alberto.

Fêtes localesModifier

  • Fiestas Patronales. Elles se célèbrent en février en l'honneur de San Blas.
  • Lunes de Pascua. Se célèbre en avril. Pèlerinage de San José.
  • Virgen de Agosto. Se célèbre le .
  • Fiestas de la juventud. Se célèbrent le dernier week-end de juin et le premier juillet.

GastronomieModifier

Notons comme plats typiques: l'olla y l'empedrat. Et en dessert: pastissos de Sant Blai, carquinyols, rollets et cireres en aiguardent (cerises dans l'eau de vie).

Notes et référencesModifier

  1. (ca) Empar Minguet i Tomàs, Els processos de normalització lingüística en l'àmbit municipal valencià, Valence, Universitat de València, , 1 199 p. (ISBN 84-370-6368-X), p. 384
  2. Loi 4/1983 du 23 novembre 1983 relative à l'utilisation et l'enseignement du valencien

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier