Ouvrir le menu principal

Saint-Jean-du-Marché

ancienne commune française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Jean.

Saint-Jean-du-Marché
Saint-Jean-du-Marché
L'ancienne mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Commune La Neuveville-devant-Lépanges
Statut Ancienne commune
Code postal 88600
Code commune 88420
Démographie
Population 93 hab. (2008)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 08′ 38″ nord, 6° 40′ 55″ est
Superficie 2,46 km2
Historique
Date de fusion 1973
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte administrative des Vosges
City locator 15.svg
Saint-Jean-du-Marché

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 15.svg
Saint-Jean-du-Marché

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Jean-du-Marché

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Jean-du-Marché

Saint-Jean-du-Marché est une ancienne commune française du département des Vosges, absorbée le par La Neuveville-devant-Lépanges sous le régime de la fusion-association.

GéographieModifier

ToponymieModifier

Anciennes mentions : Merchel desouz Faulcompiere (1284), Lou Marchel (1285), La jurerie de Marchey (xive siècle), Ville du Marchey (1457), La ville du Marchié (1518), La parroche Sainct Jehan du Marché (1495), Sainct Jehan du Marchel (1580), Saint Jean du Marché (1656), Sanctus Johannes ad Mercaturam (1768)[1].

Histoire (avant 1973)Modifier

Au Moyen ÂgeModifier

Dépendant de la seigneurie de Faucompierre, son nom vient du marché qui s'y tenait, au moins depuis le XIIIe siècle. On en trouve mention en 1285 dans les archives sous cette forme : Lou marchel desouz Faulcompierre. Le village est dominé par un éperon rocheux sur lequel se trouvent les ruines d'un ancien château appartenant au comte de Girecourt et détruit au XVe siècle ou XVIe siècle, où les habitants des villages alentour devaient faire le guet.

Époque moderneModifier

Le village souffre moins que les autres de la Guerre de Trente Ans. Vivant d'une polyculture vivrière, mais aussi de la production de plantes textiles (chanvre, lin) et de couteaux artisanaux, le nombre des habitants quadruple au XVIIIe siècle. L'église est consacrée vers 1750.

De 1790 à l’an IX, Saint-Jean-du-Marché fait partie du district de Bruyères, canton de Docelles.

Époque contemporaineModifier

L'exode rural se fait fortement ressentir au XIXe siècle, notamment après l'incendie de 1875. Le recul démographique inexorable conduit en 1973 à regrouper les communes de Saint-Jean-du-Marché, Le Boulay et La Neuveville-devant-Lépanges.

Le , la commune de Saint-Jean-du-Marché est rattachée à celle de La Neuveville-devant-Lépanges sous le régime de la fusion-association[2].

DémographieModifier

Avant 1790Modifier

1602 1648 1708
37 hab 22 42

Après 1790Modifier

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
121146177205206223201219215
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
210202202199197168153147139
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
14612111811110910210110496
(Source : Ldh/EHESS/Cassini[3])

Lieux et monumentsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :