Sadaf Taherian

actrice iranienne
Sadaf Taherian
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (34 ans)
RachtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Cheveux
Yeux
Bruns (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Sadaf Taherian (en persan : صدف طاهریان) est une actrice iranienne née à Téhéran le . Elle est également mannequin, photographe, et auteur[1],[2],[3].

BiographieModifier

En , elle poste des photos d'elle sans hijab sur Instagram et Facebook pour protester l'obligation iranienne d'en porter[4]. Dans le même temps, elle poste une vidéo dans laquelle elle avoue avoir quitté l'Iran pour Dubaï[1]. En réaction, le ministre de la Culture et de l'Orientation islamique condamne son geste, considéré comme « immoral », la bannit de l'univers cinématographique iranien et manipule les images pour y rajouter un hijab[1].

Depuis son départ d'Iran, elle travaille comme mannequin. En 2016, elle travaille à l'élaboration de produits de beauté et de soins avec la chaîne de magasins Watsons, la plus grande chaîne d'Asie[5]. Son image est également utilisé comme égérie dans plusieurs pays sauf dans son pays d'origine[6].

FilmographieModifier

  • Hich Kojā, Hich Kas (2011)
  • Pas Kuche-hāye Shemrun (2012)
  • Gharār-e Ba'di, Hamān Jā (2013)
  • Asr-e Yakhbandān (2015)
  • Telefon-e Hamrāh (2011)
  • Dārkub (2011)
  • Mesl-e Yek Khāb (2012)
  • Filmi Kutāh Barāy-e Hamsaram (2010)

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Iranian actress condemned as ‘immoral’ and banned from working for no hijab Instagram pictures », sur The Independent, (consulté le )
  2. (en) « Iranian actor Sadaf Taherian's hot and sexy photos are creating a flutter online - see pics », sur www.timesnownews.com (consulté le )
  3. « BBC Persan » (consulté le )
  4. (fa) « حاشیه‌های 'کشف حجاب' دو بازیگر زن ایرانی », sur BBC News فارسی,‎ (consulté le )
  5. (en) « Watsons: the story of the oldest established business in Hong Kong », sur South China Morning Post, (consulté le )
  6. (fa) « صدف طاهریان و پیشنهادهای غیراخلاقی در ترکیه! », sur نمناک (consulté le )

Liens externesModifier