SMS Vulkan

SMS Vulkan
Image illustrative de l’article SMS Vulkan
Type Navire de soutien
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1903–1919).svg Kaiserliche Marine
Chantier naval Howaldtswerke-Deutsche Werft
Lancement
Armé
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 105 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 85,3 m
Maître-bau 16,5 m
Tirant d'eau 3,85 m
Puissance 1 200 ch
Vitesse 12 27 nœuds
Caractéristiques militaires
Rayon d'action 3 000 milles nautiques
Carrière
Pavillon Reich allemand
Port d'attache Kiel
Localisation
Coordonnées 54° 54′ nord, 6° 18′ est
Géolocalisation sur la carte : mer du Nord
(Voir situation sur carte : mer du Nord)
SMS Vulkan
SMS Vulkan

Le SMS Vulkan est un navire de soutien aux sous-marins de la Kaiserliche Marine, chargé de leur récupération.

HistoireModifier

La construction de ce navire catamaran combinant une grue et une darse stipule qu'un sous-marin qui connaît une avarie doit être soulevé par les grues entre les deux coques. Les grues peuvent soulever jusqu'à 500 tonnes et ont une vitesse de levage de 30 m/h. Elles possèdent un moteur turbo-électrique : la vapeur de quatre chaudières Mehlhorn alimentent deux turbines Zoelly (en) qui génèrent le courant de deux générateurs pour deux moteurs à hélice. Il a une vitesse de croisière suffisante pour suivre les sous-marins. Cependant lors du premier accident le , le SMS Vulkan n'est pas assez rapidement sur place pour récupérer les marins prisonniers du kiosque du SM U-3.

Le SMS Vulkan sert de modèle pour des navires du même genre en Russie et au Japon. Le Volkhov (rebaptisé Kommuna durant l'Union soviétique et en service jusqu'aujourd'hui) est construit sous licence de la HDW dans le chantier Putilov à Saint-Pétersbourg.

 
Construction du SMS Vulkan en 1907. Ce navire de surface servit de bâtiment de soutien aux U-Boots durant la Première Guerre mondiale.

On peut voir le SMS Vulkan dans le film de propagande U-Boote heraus! Mit U-Boot 178 gegen den Feind (de) soulever un sous-marin de fiction.

Après la Première Guerre mondiale, il est remis au Royaume-Uni. Pendant le transfert à Harwich, il coule en mer du Nord le .

Le SMS Cyclop (en), un autre navire de récupération de sous-marins, est construit par la Bremer Vulkan.

CommandementModifier

  • Kapitänleutnant Paul Reymann (en) - au
  • Korvettenkapitän/Fregattenkapitän Eberhard von Mantey - au
  • Korvettenkapitän Walter Michaelis - au
  • Korvettenkapitän Heuberer - au
  • Korvettenkapitän Theodor Eschenburg (de) - au
  • Kapitänleutnant Karl Bartenbach (de) - au
  • Korvettenkapitän/Fregattenkapitän Theodor Eschenburg - au
  • Kapitänleutnant der Reserve Edmund Hanssen - au
  • Inconnu - au
  • Korvettenkapitän Schaper - au

Voir aussiModifier

Source de la traductionModifier