Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus et des Saints Anges

Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus et des Saints Anges
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine
par Mgr Valls (es)
Approbation pontificale
par Jean XXIII
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
But œuvres de charité, enseignement
Structure et histoire
Fondation
Valence
Fondateur Genoveva Torres Morales
Abréviation R.A
Autres noms angéliques
Patron Sacré-Cœur, anges
Site web (es) site officiel
Liste des ordres religieux

Les sœurs du Sacré-Cœur de Jésus et des Saints Anges (en latin : Congregationis Sororum a Sacro Corde Iesu et a Sanctis Angelis) forment une congrégation religieuse féminine enseignante et caritative de droit pontifical.

HistoriqueModifier

La congrégation est fondée par Genoveva Torres Morales (1870-1956) née dans une famille pauvre espagnole ; à l'âge de treize ans, elle a la jambe amputée en raison d'une tumeur.

Genoveva Morales consacre sa vie à l'assistance des femmes seules et en difficulté, sur les conseils du jésuite Martín Sánchez, elle fonde en 1911 à Valence les « angéliques du Sacré-Cœur » (appelées plus tard Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus et des saints Anges) qui se propage rapidement en Espagne.

Le , l'Institut est reconnu de droit diocésain par Mgr Valls (es), archevêque de Saragosse, il reçoit du pape le décret de louange le et définitivement approuvé ainsi que ses constitutions le .

Activités et diffusionModifier

Les angéliques se consacrent à l'éducation des jeunes et aux œuvres de charité.

Elles sont présentes en :

La maison généralice est à Saragosse.

En 2017, la congrégation comptait 149 sœurs dans 20 maisons[1].

Notes et référencesModifier

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Suore del Sacro Cuore di Gesù e dei Santi Angeli » (voir la liste des auteurs).