Sœurs de l'Institut de Jésus, Marie et Joseph

congrégation religieuse féminine

Sœurs de l'Institut de Jésus, Marie et Joseph
Image illustrative de l’article Sœurs de l'Institut de Jésus, Marie et Joseph
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine 1893
par Mgr Vieira de Matos
Approbation pontificale 10 mai 1902
par Léon XIII
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
But enseignement
Structure et histoire
Fondation 24 septembre 1880
Ribafeita
Fondateur Rita Amada de Jésus
Abréviation I.J.M.J
Site web (it) site officiel
Liste des ordres religieux

Les sœurs de l'Institut de Jésus, Marie et Joseph (en latin : Instituti Sororum a Iesu Maria et Ioseph) sont une congrégation religieuse féminine enseignante de droit pontifical.

HistoriqueModifier

La congrégation est fondée le à Ribafeita par Rita Amada de Jésus (1848 - 1913) avec l'aide du Père Rodrigues Lapa, jésuite pour l'enseignement des filles pauvres, la réhabilitation des prostituées et le soin des malades à domicile.

L'Institut est érigé canoniquement en 1893 par Mgr Manuel Vieira de Matos, archevêque de Mytilène et évêque auxiliaire de Lisbonne et reçoit le décret de louange le .

Après la proclamation de la Première République, le Portugal supprime les instituts religieux, les religieuses sont contraintes de se réfugier au Brésil où la congrégation connaît une expansion notable, c'est seulement en 1934 que les sœurs ouvrent de nouveau quelques maisons au Portugal.

Activités et diffusionModifier

Les sœurs se consacrent principalement à l'enseignement.

Elles sont présentes en[1]:

La maison généralice est à São Paulo.

En 2017, la congrégation comptait 162 sœurs dans 41 maisons[2].

Notes et référencesModifier

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Suore dell'Istituto di Gesù, Maria e Giuseppe » (voir la liste des auteurs).
  1. (it) « Missão », sur http://www.institutojmj.org.br (consulté le )
  2. (it) Annuaire pontifical, Vatican, Librairie éditrice vaticane, , 2329 p. (ISBN 978-88-209-9975-9 et 88-209-9975-7), p. 1543