Sōfuku-ji (Gifu)

bâtiment de Gifu, Japon

Le Sōfuku-ji (崇福寺?) est un temple bouddhiste situé à Gifu, préfecture de Gifu au Japon. Le temple est fortement associé à Saitō Dōsan et Oda Nobunaga[1]. Le Sōfuku-ji de Gifu est célèbre dans tout le Japon à la fois pour le nombre de moines qu'il produit et pour son « plafond de sang[2] ». Peu après sa fondation, il est aussi appelé Kōsai-ji (弘済寺), mais ce nom est tombé en désuétude[3]. C'est le quatorzième des trente-trois Kannon de Mino.

Sōfuku-ji
Image dans Infobox.
Localisation
Localité
Coordonnées
Culte
Type
Dédié à
Histoire
Fondation
Le chemin intérieur vers le temple.

HistoireModifier

Le Sōfuku-ji est construit en 1390, époque de Kamakura, par Ryōtan Sōei. Cependant, parce qu'il est très détérioré, Saitō Toshimasa le déplace et le reconstruit en 1511[3]. En 1517, il lui donne son nom actuel. Cependant, selon d'autres versions, il est construit en 1469, par Toki Shigeyori et Saitō Nagahiro, et officiellement ouvert en 1493.

Lorsque Oda Nobunaga s'installe à Gifu en 1567, il s'approprie le Sōfuku-ji comme temple familial[4]. Après la mort de Nobunaga et de son fils Nobutada lors de l'incident du Honnō-ji en 1582, nombre de leurs trésors personnels intègrent le temple.

En 1600, lorsque Oda Hidenobu répond à la demande d'aide d'Ishida Mitsunari, Fukushima Masanori et Ikeda Terumasa assiègent le château et le détruisent lors de la bataille du château de Gifu. Les vassaux de Hidenobu meurent durant ce siège et après la destruction du château, le sol taché de sang de la tour principale du château est utilisé pour créer le nouveau « plafond de sang » du temple[1].


Au cours de l'époque d'Edo, le temple est fortement soutenu par le shogunat et prospère en conséquence. Il devient également un lieu de prières pour le Arisugawa-no-miya. Par ailleurs, Tokugawa Iemitsu soutient fortement ce sanctuaire parce que sa nourrice est dame Kasuga, fille de Saitō Toshimitsu, un proche de Dōsan.

Source de la traductionModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (ja) « Gifu Sightseeing Guide: Sōfuku-ji »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 10 juin 2008).
  2. (en) « Gifu City Walking Map » [PDF], sur www.gifu-nigiwai.org (consulté le 9 mars 2020).
  3. a et b « Sōfuku-ji »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 21 septembre 2007).
  4. (en) « Gifu City Convention and Visitors Bureau », sur www.gifucvb.or.jp (consulté le 9 mars 2020).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier