Søren Pape Poulsen

homme politique danois

Søren Pape Poulsen
Illustration.
Søren Pape Poulsen en septembre 2017.
Fonctions
Président du Parti populaire conservateur
En fonction depuis le
(6 ans, 9 mois et 21 jours)
Prédécesseur Lars Barfoed
Ministre danois de la Justice

(2 ans, 6 mois et 30 jours)
Premier ministre Lars Løkke Rasmussen
Gouvernement Løkke Rasmussen III
Prédécesseur Søren Pind
Successeur Nick Hækkerup
Bourgmestre de Viborg

(4 ans, 8 mois et 2 jours)
Prédécesseur Johannes Steensgaard
Successeur Torsten Nielsen
Biographie
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance Bjerringbro
Nationalité Danoise
Parti politique Parti populaire conservateur
Religion Luthéranisme[1]

Søren Pape Poulsen (né le , à Bjerringbro) est un homme politique danois, président du Parti populaire conservateur depuis 2014.

BiographieModifier

ÉtudesModifier

Pape Poulsen a fait des études des études de transport maritime à Grundfos[2].

Débuts en politiqueModifier

Il a été élu au conseil municipal de Bjerringbro en 2001[3]. À la suite de la réforme territoriale danoise de 2007, la municipalité de Bjerringbro a été rattachée à la ville de Viborg, et Pape Poulsen est devenu membre du nouveau conseil municipal[4].

Bourgmestre de ViborgModifier

Après les élections locales de 2009, il a formé une coalition rassemblant autour de son parti, les Sociaux-démocrates, le Parti populaire socialiste et le Parti populaire, et est devenu Bourgmestre de la ville[5]. Lors des élections de 2013, les Conservateurs ayant doublé leur nombre de sièges, Pape Poulsen a conservé son siège de bourgmestre[6].

Le , Torsten Nielsen, également membre du parti populaire conservateur, lui a succédé en tant que Bourgmestre de Viborg.

Président du Parti populaire conservateurModifier

Le , Lars Barfoed a démissionné de la tête du Parti populaire conservateur, et a annoncé soutenir Pape Poulsen pour assurer sa succession[7]. Le jour suivant, le groupe parlementaire du parti a élu à l'unanimité Pape Poulsen à la présidence du parti, avant que cette décision ne soit confirmée par le congrès de la formation le [8].

Le , il devient ministre de la Justice dans le gouvernement Lars Løkke Rasmussen III.

Au printemps 2017, il fait adopter une loi contre les campements sauvages de Roms dans Copenhague et en juin une loi contre la mendicité, visant notamment les gens du voyage, dont le nombre grandit dans la capitale danoise[9].

Vie privéeModifier

Le , il a annoncé publiquement son homosexualité[10].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier