Rue des Deux-Ponts (Paris)

rue de Paris, France

La rue des Deux-Ponts est une rue située sur l'île Saint-Louis, dans le 4e arrondissement de Paris, en France.

4e arrt
Rue des Deux-Ponts
Voir la plaque.
Voir la photo.
Rue des Deux-Ponts vue du pont de la Tournelle.
Situation
Arrondissement 4e
Quartier Notre-Dame
Début 2, quai d'Orléans
Fin 1, quai de Bourbon
Morphologie
Longueur 155 m
Largeur 12 m
Géocodification
Ville de Paris 2790
DGI 2774
Géolocalisation sur la carte : 4e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 4e arrondissement de Paris)
Rue des Deux-Ponts
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue des Deux-Ponts

Situation et accèsModifier

La rue est située dans le quartier Notre-Dame.

Elle est desservie à proximité par la ligne    à la station Pont Marie, ainsi que par la ligne de bus RATP 67.

Origine du nomModifier

Son nom fait référence aux ponts franchissant la Seine à chacune de ses extrémités : le pont Marie (vers la rive droite) et le pont de la Tournelle (vers la rive gauche).

HistoriqueModifier

Tout le côté pair de la rue a été progressivement démoli entre 1912 et 1930 en commençant par le sud. L’opération d’élargissement de la rue pour l’aligner avec les trottoirs du pont Marie et du futur pont de la Tournelle reconstruit a suscité un tollé parmi les habitants de l’île et dans la presse. Les autorités ont rejeté un projet alternatif qui proposait de vider les rez-de-chaussée pour y installer le trottoir sous une arcade et permettre l’élargissement de la chaussée (cette solution a été retenue pour préserver les numéros 9 et 11 de la rue de Fourcy à l’autre côté du pont Marie). Le côté impair de la rue, bordé aussi exclusivement de maisons du XVIIe et XVIIIe siècles, devait subir le même sort mais ce plan a été définitivement abandonné au début des années 1970.

Les démolitions ont emporté notamment le cabaret de l’Ancre au numéro 2 (38, quai de Béthune,) très fréquenté à l’époque par les mariniers. L'enseigne est préservée dans le musée Carnavalet[1]. Le nom du bistrot en face, L’Escale, rappelle cette clientèle aujourd’hui disparue.

Les numéros 8 à 12 de la rue abritaient la fondation Fernand-Halphen.

RéférencesModifier

  1. Isabelle Brassart et Yvonne Cuvillier, Le Guide du promeneur. 4e arrondissement, Paris, Parigramme, , 240 p. (ISBN 2-84096-003-6).