Ouvrir le menu principal

Rue du Cimetière-Saint-Benoist

rue de Paris, France
(Redirigé depuis Rue de l'Oseraie)

5e arrt
Rue du Cimetière-Saint-Benoist
Image illustrative de l’article Rue du Cimetière-Saint-Benoist
Rue du Cimetière-Saint-Benoist vue de l'impasse Chartière.
Situation
Arrondissement 5e
Quartier Sorbonne
Début 1, impasse Chartière
Fin Rue Saint-Jacques
Morphologie
Longueur 120 m
Largeur 5 à 7 m
Historique
Création XIIIe siècle
Dénomination 1615
Ancien nom Rue de l'Oseraie (1300)
rue Breneuse (1532)
rue des Poirées
Géocodification
Ville de Paris 2041
DGI 2046

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Cimetière-Saint-Benoist

La rue du Cimetière-Saint-Benoist est une voie située dans le quartier de la Sorbonne du 5e arrondissement de Paris.

Situation et accèsModifier

La rue du Cimetière-Saint-Benoist est desservie à proximité par la ligne    à la station Maubert - Mutualité, ainsi que par les lignes de bus RATP 63 86 87.

Origine du nomModifier

Elle porte ce nom en raison de sa fonction d'accès au nouveau cimetière Saint-Benoît utilisé par la paroisse Saint-Benoît-le-Bétournée[1].

HistoriqueModifier

Cette ruelle, qui servait de passage entre le collège de France et le collège Duplessis, s'appelait précédemment « rue de l'Oseraie » ou « rue de l'Oseroie » (1300). Elle est citée dans Le Dit des rues de Paris de Guillot de Paris sous la forme « rue de l'Oseroie ». Elle est ensuite dénommée « rue Breneuse » ou « rue Sale » (1532), puis « rue des Poirées[1] ».

Elle prend son nom actuel en 1615.

La voie, longue de 85 m, partait de la rue Saint-Jacques et rejoignait en formant un coude la rue Fromentel située dans son prolongement[1],[2].

En 1814, une ordonnance royale autorise la ville de Paris à ouvrir une rue rectiligne de 7 m de large à l'emplacement de la rue du Cimetière-Saint-Benoist et de la rue Fromentel. Ce projet n'est pas exécuté, mais la rue est élargie en 1820 et 1836[1].

En 1855, un décret ordonne l'élargissement de la rue du Cimetière-Saint-Benoist et son prolongement jusqu'à la rue des Carmes[3]. Le projet n'est pas réalisé. Le 25 janvier 1883, l'État et la ville de Paris signent une convention relative à l'agrandissement du Collège de France qui prévoit la suppression de la rue du Cimetière-Saint-Benoist. Elle est déclassée par décret du 10 juillet 1908.

La rue actuelle est située légèrement plus au sud et son orientation est différente[4],[5]. Elle est aujourd'hui en impasse et totalement fermée à son entrée sur la rue Saint-Jacques en raison de son intégration dans l'espace du Collège de France dont elle constitue un accès pour le personnel et les fournisseurs.

Des restes des thermes de l'Est ont été retrouvés sous cette rue ainsi que dans certaines parties du Collège de France et du lycée Louis-le-Grand.

 
Démolition de l'ancienne rue du Cimetière-Saint-Benoist.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, édition de 1844, p. 64 [lire en ligne].
  2. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 45e quartier « Saint-Jacques », îlot no 10, cote F/31/96/34 et no 11, cote F/31/96/35.
  3. Adolphe Alphand (dir.), Adrien Deville et Émile Hochereau, Ville de Paris : recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques, Paris, Imprimerie nouvelle (association ouvrière), (lire en ligne), « Décret du 11 août 1855 », p. 291-292.
  4. Analyse diachronique de l'espace urbain parisien : approche géomatique (ALPAGE).
  5. Plan parcellaire municipal de Paris (fin XIXe), plan 20e quartier « Sorbonne », 14e feuille, cote PP/11851/E.

Article connexeModifier