Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sarrette.

14e arrt
Rue Sarrette
Image illustrative de l’article Rue Sarrette
Rue Sarrette vue depuis la rue d'Alésia.
Situation
Arrondissement 14e
Quartier Petit-Montrouge
Début 88, rue de la Tombe-Issoire et 39, rue d’Alésia
Fin 109-115, avenue du Général-Leclerc
Morphologie
Longueur 550 m
Largeur 20 m
Historique
Dénomination Arrêté du
Géocodification
Ville de Paris 8468
DGI 8826

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Sarrette
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Sarrette est une voie du 14e arrondissement de Paris située dans le quartier du Petit-Montrouge.

Sommaire

Situation et accèsModifier

Elle est desservie à quelque distance par la ligne    à la station Alésia et par les lignes de bus RATP 28 38 68 et du Noctilien       à l'arrêt Alésia - Général-Leclerc.

Origine du nomModifier

Cette voie prend le nom de Bernard Sarrette (1765-1858), compositeur, fondateur du Conservatoire de Paris, en 1890[1].

HistoireModifier

 
Plaque de la rue Sarrette dans les carrières souterraines.

Le décret qui porte la création de la rue est pris en 1863[2], lors que le Second Empire se charge d'urbaniser les quartiers récemment annexés par la capitale, mais les travaux ne débutent que dans les années 1880[3]. Elle est finalement achevée en 1892[2].

La rue est parcourue, en souterrain, par une galerie d'inspection du grand réseau sud des carrières de Paris.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

  • À hauteur du 15, rue Sarrette, était implantée la brasserie dite de « La Nouvelle Gallia ». Créée en 1890, elle devint l'une des plus importantes brasseries de Paris. En 1900, la Gallia est médaillée à l’Exposition universelle. Après la Seconde Guerre mondiale, la production diminue. Les bâtiments furent détruits à la fin des années 1960 pour laisser la place à un ensemble immobilier de logements appelé « Le Gallia[4] ».
  • Au carrefour de la rue avec celle d'Alésia se trouvent, désormais sur une placette appelée « place des Droits-de-l'Enfant », une colonne Morris ainsi qu'une fontaine Wallace.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

RéférencesModifier

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997 , etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), p. 503.
  2. a et b « Rue Sarrette », nomenclature officielle des voies de Paris, paris.fr.
  3. La rue n'existe toujours pas sur le plan d'Andriveau-Gonjon de 1882.
  4. « Histoire », brasserie Gallia, galliaparis.com.