Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Rue Sébastien-Bottin

voie parisienne
7e arrt
Rue Sébastien-Bottin
La rue Sébastien-Bottin (2011).
La rue Sébastien-Bottin (2011).
Situation
Arrondissement 7e
Quartier Saint-Thomas-d'Aquin
Début 5, rue Gaston-Gallimard
Fin En impasse
Morphologie
Longueur 85 m
Largeur 10 m
Historique
Création 1907
Dénomination
Ancien nom Square de l'Université (1907-1911)
partie de la rue de Beaune (1911-1929)
Géocodification
Ville de Paris 8521
DGI 8890

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Sébastien-Bottin
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Sébastien-Bottin est une voie privée fermée à la circulation publique, située dans le quartier Saint-Thomas-d'Aquin dans le 7e arrondissement de Paris.

Sommaire

Situation et accèsModifier

La rue Sébastien-Bottin est desservie par la ligne    à la station Rue du Bac, ainsi que par les lignes de bus RATP 83 84 94.

OdonymieModifier

Lors de son ouverture, la voie a tout d'abord pris le nom de « square de l'Université » du fait qu'elle partait de la rue de l'Université. Puis, en 1911, elle est devenue une partie de la rue de Beaune, avant de prendre en 1929 le nom du statisticien Sébastien Bottin (1764-1853)[1] qui a fondé sa société Bottin-Didot, un éditeur d'annuaires de sociétés de commerces et du Bottin mondain[2] au no 1.

HistoriqueModifier

Cette voie, ouverte en 1907, a tout d'abord pris le nom de « square de l'Université », puis en 1911 est devenue une partie de la « rue de Beaune », avant de prendre en 1929 sa dénomination actuelle.

Par arrêté municipal du 11 mai 1987, la partie en impasse est fermée à la circulation publique. Lors que la rue change de nom, pour devenir la rue Gaston-Gallimard, la voie est en fait scindée en deux : la partie publique reste une voie de Paris, avec un nouveau nom, la partie fermée devient une voie privée appartenant à l'immeuble 9 rue Sébastien-Bottin, débouchant au 5 rue Gaston-Gallimard (le n°7 n'est pas matérialisé physiquement). De fait, la voie est entièrement privée depuis 2011.

L'histoire de cette rue est, depuis la fin des années 1920, particulièrement attachée à celle des Éditions Gallimard[3]. Lorsque le projet est émis, à la fin des années 2000, de changer le nom de la rue en « rue Gaston-Gallimard », l'opposition des habitants du no 9 aboutit à la scission de la rue : la partie publique reste une voie de Paris portant le nouveau nom, la partie fermée devient une voie privée appartenant à l'immeuble « 9, rue Sébastien-Bottin », débouchant au 5, rue Gaston-Gallimard[2]. De fait, la voie est entièrement privée depuis 2011.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Notes et référencesModifier