Rue Du Guesclin (Nantes)

voie de Nantes, France

Rue Du Guesclin
Image illustrative de l’article Rue Du Guesclin (Nantes)
La rue Du Guesclin, vue du quai Turenne
Situation
Coordonnées 47° 12′ 46″ nord, 1° 33′ 21″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Ville Nantes
Quartier(s) Centre-ville
Début Allée Duguay-Trouin
Fin Quai Turenne
Morphologie
Type Rue
Histoire
Création Fin XVIIIe siècle
Monuments Hôtel particulier classé aux monuments historiques
Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Rue Du Guesclin
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Rue Du Guesclin
Géolocalisation sur la carte : Nantes
(Voir situation sur carte : Nantes)
Rue Du Guesclin

La rue Du Guesclin est une voie du centre-ville de Nantes, en France.

SituationModifier

La rue Du Guesclin est située sur la moitié occidentale de l'ancienne île Feydeau, qu'elle parcourt du nord au sud sur sa largeur, reliant l'allée Duguay-Trouin au quai Turenne. La rue Kervégan la croise au quart de sa longueur. La voie est pavée et fait partie d'un secteur piétonnier.

DénominationModifier

La rue rend hommage à Bertrand du Guesclin (1320-1380), noble breton, connétable de France[1].

HistoriqueModifier

Le tracé de la rue apparaît dès 1723 sur le plan de l'ingénieur-architecte Jacques Goubert, qui, le premier, dessine le plan d'urbanisation de l'île de la Saulzaie, qui deviendra l'île Feydeau[2].

En 1733, les parcelles qui forment la rue sont adjugées à Guillaume Le Coq, Jean Bret, Jean Robin et l'architecte Louis Lalliaud. Mises en adjudication à 15 000 livres, elles sont achetées entre 11 250 et 16 350 livres[3]. En 1770, Augustin de Luynes acquiert la parcelle no 18, et y fait construire un hôtel particulier désigné plus tard sous le nom d'hôtel de Luynes[4]. Celui-ci fait partie des bâtiments endommagés lors des bombardements de la Seconde Guerre mondiale qui endommagent le quartier. Menacé en 1968 de démolition en raison de problèmes de structure, l'immeuble est réhabilité au début des années 1970[5].

La rue est devenue essentiellement piétonne depuis les travaux d'aménagement du quai Turenne, situé au sud, entrepris vers la fin des années 1990, . Depuis, une chaussée piétonne surlevée, placée dans l'axe de la rue, traversant la « douve verte » située au sud de cette partie de l'île, permet de rejoindre les trottoirs du nouveau boulevard Jean-Philippot qui longe cette dernière.

Architecture et bâtiments remarquablesModifier

Les façades et toitures, l'appartement du second étage occupé par la chambre des Notaires, l'escalier et la rampe en fer forgé de l'hôtel particulier situé au numéro 1 sont classés monument historique par arrêté du [6].

Le peintre Émile Dezaunay est né dans le bâtiment situé au no 3[7].

Monument Adresse Coordonnées Notice Protection Date Illustration
Hôtel de Luynes 1 rue Du Guesclin
Allée Duguay-Trouin (façade)
Rue Kervégan (façade)
47° 12′ 46″ nord, 1° 33′ 21″ ouest « PA00108690 » Classé 1943
Maison 3 rue Du Guesclin 47° 12′ 45″ nord, 1° 33′ 20″ ouest « PA00108748 » Inscrit 1941

Notes et référencesModifier

  1. Pied 1906, p. 99.
  2. L'Île Feydeau, 1992, p. 7.
  3. L'Île Feydeau, 1992, p. 14.
  4. L'Île Feydeau, 1992, p. 74.
  5. L'Île Feydeau, 1992, p. 75.
  6. Notice no PA00108690, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 15 février 2012.
  7. Éric Lhommeau et Karen Roberts, Les Artistes dans les cimetières nantais, Nantes, Le Veilleur de nuit, , 91 p. (ISBN 979-10-90603-03-5), p. 17.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Gilles Bienvenu, Françoise Lelièvre et la commission régionale Pays de la Loire de l'Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, L'île Feydeau : Nantes - Loire-Atlantique, Nantes, Association pour le développement de l'Inventaire général des Pays de la Loire, coll. « Images du patrimoine », , 80 p. (ISBN 2-906344-39-7).

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :