Ouvrir le menu principal

Rudolf Gelbard

survivant autrichien de l'holocauste
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gelbard.
Rudolf Gelbard
Rudolf Gelbard 0703 Michelides.JPG
Rudolf Gelbard en 2014
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Lieu de détention
Distinctions
Liste détaillée
Q61743209
Honour in Silver for services to the Republic of Austria
Ordre doré du mérite de la République d'Autriche ()
Médaille Joseph-Samuel-Bloch (d) ()
Insigne Otto-Bauer (d) ()
Médaille d'or du mérite du Land de Vienne ()
Q1291058 ()
Décoration autrichienne pour la science et l'art (en) ()
Badge Viktor-Adler ()
Prix Ute-Bock pour le courage civil (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Rudolf Gelbard (né le à Vienne (Autriche) et mort le dans la même ville[1]) est un homme politique autrichien et un survivant de l'holocauste autrichien.

Sommaire

BiographieModifier

Enfant, Rudolf Gelbard a été déporté au camp de concentration de Theresienstadt (Terezín, aujourd'hui en République tchèque) en 1942 avec ses parents. Depuis 1945 il s'impliquait comme combattant social-démocrate pour l'élucidation des crimes nazis. Gelbard est l'adjoint culturel de la Communauté juive de Vienne (allemand: Israelitische Kultusgemeinde Wien).

DistinctionsModifier

Pour ses mérites et ses conférences, la République autrichienne l'a honoré du titre de « professeur » (allemand : Professor), ainsi que de prix comme la Médaille (de) Joseph Samuel Bloch, la médaille d'or du mérite du Land de Vienne et la médaille d'or de l'ordre du mérite de la République d'Autriche.

Depuis 2008, le Club républicain – nouvelle Autriche (allemand : Republikanischer Club – Neues Österreich) remet le prix Rudolf-Gelbard pour l'élucidation contre le fascisme et l'antisémitisme, dont le premier lauréat était Rudolf Gelbard lui-même.

Notes et référencesModifier

  1. (de) « Holocaust-Überlebender Rudolf Gelbard gestorben », sur derstandard.at, 24 octobre 2018

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Walter Kohl, Die dunklen Seiten des Planeten: Rudi Gelbard, der Kämpfer, Buchverlag Franz Steinmaßl, Grünbach 2008, (ISBN 978-3-902427-56-4).

DocumentaireModifier

  • (de) Der Mann auf dem Balkon. Rudolf Gelbard. KZ-Überlebender - Zeitzeuge - Homo Politicus, documentaire de Kurt Brazda (2008 ; ORF/3sat).

Liens externesModifier