Rudolf Firkušný

pianiste

Rudolf Firkušný, né le à Napajedl en margraviat de Moravie et mort le à Staatsbourg (Staatbourg (en)) dans l’État de New York, est un célèbre pianiste tchèque américain.

Rudolf Firkušný
Image dans Infobox.
Rudolf Firkušný en 1960.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
Staatsburg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière central de Brno (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Rudolf Firkušny‏Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Conservatoire de Brno (en) (jusqu'en )
Q12018586 (jusqu'en )
Conservatoire de Prague (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Fratrie
Leoš Firkušný (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Arme
Armée tchécoslovaque en exil (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Instrument
Maîtres
Distinctions
Liste détaillée
Grand-croix de l'ordre de Tomáš Garrigue Masaryk (d)
Citoyen d'honneur de Prague (d) ()
Citoyen d'honneur de Brno (d) ()
Docteur honoris causa de l'université Masaryk ()
Honorary citizenship of Uherské Hradiště (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Né à Napajedl en margraviat de Moravie, Rudolf Firkušný fait des études de musique auprès de Leoš Janáček et Josef Suk. Il étudie ensuite auprès d’Alfred Cortot et d’Artur Schnabel. Il fait ses débuts à Londres en 1933. En 1939, il fuit la Tchécoslovaquie envahie par les nazis. Il part pour les États-Unis où il devient citoyen américain.

De son large répertoire, qui couvre Mozart, Beethoven ou Brahms, se détachent en particulier ses interprétations de Dvořák, Leoš Janáček et Bohuslav Martinů, qui écrivit quelques pièces de piano pour lui. En tant que chambriste, il a accompagné les violoncellistes Pierre Fournier et Janos Starker, les violonistes Nathan Milstein et Erika Morini, l’altiste William Primrose ou le Quatuor Juilliard.

Il enseigna à la Juilliard School à New York, et à Aspen dans le Colorado. Après la révolution de velours en 1989, il retourna pour la première fois en République tchèque. Il y donna quelques concerts.

Il est mort à Staatbourg, dans l’État de New York.

Liens externesModifier