Rubicon (série télévisée)

série de télévision américaine

Rubicon

Titre original Rubicon
Genre Espionnage
Thriller
Conspirationniste
Création Jason Horwitch (en)
Production Henry Bromell
Acteurs principaux James Badge Dale
Michael Cristofer
Arliss Howard
Miranda Richardson
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine AMC
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 13
Durée 42 minutes
Diff. originale

Rubicon est une série télévisée américaine en treize épisodes de 42 minutes, créée par Jason Horwitch et diffusée entre le [1] et le sur AMC. En France, la série a été diffusée à partir du sur Orange Cinéma Séries.

Rubicon s'inspire des films conspirationnistes américains de l'après-Watergate, tels que Les trois jours du Condor de Sydney Pollack[2].

SynopsisModifier

Will Travers est analyste à l'Institut Américain de Géopolitique (American Policy Institute, API), discrète agence indépendante basée à New York et travaillant pour le renseignement américain. Intrigué par la découverte d'indices concomitants, il s'en ouvre à son supérieur hiérarchique et mentor David Hadas, lequel est bientôt victime d'une catastrophe ferroviaire. Nommé successeur de Hadas, Travers mène une enquête parallèle qui le conduit à découvrir l'existence d'une conspiration qui utilise les renseignements recueillis par l'API pour prédire et manipuler des événements mondiaux afin d'en tirer profit.

DistributionModifier

ProductionModifier

Après avoir écrit le pilote, le créateur de la série Jason Horwitch (en) la quitte pour des raisons de divergence de vue artistique avec les studios[3]. C'est le producteur exécutif Henry Bromell qui reprend le rôle de "showrunner" et qui donnera véritablement son style à la série[4], marqué par un rythme lent, une intrigue complexe et une réalisation très travaillée[5].

En , AMC a annulé la série à la suite d'audiences jugées décevantes[6] comparativement à d'autres productions de la chaîne, telles que Mad Men ou Breaking Bad.

Dans un entretien au site Uproxx en 2017, l'acteur principal James Badge Dale révèle qu'une première mouture de l'épisode final, mettant un terme définitif à l'histoire, avait commencé à être tournée. Après la décision d'abandonner la série, la chaîne a souhaité qu'une fin plus ouverte lui soit donnée, laissant une incertitude quant à l'avenir des personnages[7].

ÉpisodesModifier

  1. Engrenage (Gone in the Teeth)
  2. Nouvelles fonctions (The First Day of School)
  3. Un mystérieux cadeau (Keep the Ends Out)
  4. Cas de conscience (The Outsider)
  5. Connexion (Connect the Dots)
  6. Sur écoute (Look to the Ant)
  7. Détecteur de mensonges (The Truth Will Out)
  8. De l’efficacité de la torture (Caught in the Suck)
  9. Perte de confiance (No Honesty in Men)
  10. Ne te fie à personne (In Whom We Trust)
  11. Longue journée (A Good Day's Work)
  12. Révélations (Wayward Sons)
  13. L'ennemi intérieur (You Never Can Win)

RéférencesModifier

  1. (en) « AMC Announces Summer Programing Lineup », sur TheFutonCritic,
  2. « "Rubicon", trop malin pour durer », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 octobre 2018)
  3. (en) « How ‘Rubicon’ became much more than a conspiracy thriller », UPROXX,‎ (lire en ligne, consulté le 9 octobre 2018)
  4. (en) « AMC cancels ‘Rubicon’ », UPROXX,‎ (lire en ligne, consulté le 9 octobre 2018)
  5. « Avis sur la série Rubicon (2010) par GRLC - SensCritique », sur www.senscritique.com (consulté le 9 octobre 2018)
  6. (en) « AMC Cancels Rubicon », sur TheFutonCritic,
  7. (en) « We Express Our Love For James Badge Dale To James Badge Dale », UPROXX,‎ (lire en ligne, consulté le 9 octobre 2018)

Voir aussiModifier

Liens externesModifier