Ouvrir le menu principal

Sommaire

DescriptionModifier

 
Assiette de rougail saucisse.

Le terme rougail ou encore rougay[1] a été apporté dans l'histoire du peuplement par l'Inde (ouroukaille).

Ce type de préparation n'est pas toujours pimenté, cela varie selon les personnes.

Sur l'île de la Réunion, le rougail saucisse est très souvent cuisiné et apprécié. Il est très simple à réaliser.

Ce type de plat se prépare à la marmite.

CompositionModifier

 
Rougaille saucisse dans une casserole.

Le rougail saucisse est un plat traditionnel réunionnais, à base de saucisses créoles souvent fumées, artisanales ou encore fraîches. Celles-ci sont ensuite coupées en morceaux, accompagnées de riz et de rougail (tomates coupées en petits dés, gingembre pilé, oignons émincés et piments).

À l'île Maurice, on trouve également ce plat mais sous une orthographe différente et au féminin : la « rougaille saucisse ».

On l'accompagne généralement de féculents tels que du riz, des lentilles de Cilaos, des lentilles corail ou encore des haricots blancs (voir recette)[2].

La particularité de la rougaille mauricienne est qu'elle est préparée aussi bien avec des saucisses créoles à base de porc qu'avec des saucisses au poulet, cette dernière étant la version que l'on retrouve principalement chez les Indos-Mauriciens.

Notes et référencesModifier

  1. Philippe Pratx, « Indes réunionnaises. Le portail des cultures indiennes de la Réunion », sur www.indereunion.net (consulté le 30 mars 2017).
  2. « Recette rougail saucisses », Madame Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mars 2017).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :