Ouvrir le menu principal

Rosemary Barton

journaliste politique canadienne
Rosemary Barton
Image illustrative de l’article Rosemary Barton
Rosemary Barton au lancement de la campagne électorale du Nouveau Parti démocratique en 2011

Naissance
Winnipeg, Manitoba
Nationalité Canadienne
Profession Présentateur de nouvelles
Récompenses Prix Écrans canadiens prix pour le meilleur animateur ou intervieweur d'une émission d'actualités ou d’une série documentaire 2016
Médias
Télévision CBC News Network, Radio-Canada
Secretary Kerry Sits With CBC Host Barton Before Interview in Advance of State Visit of Canadian Prime Minister Trudeau to Washington (25357990160).jpg

Rosemary Barton, née le 31 mai 1976 à Winnipeg est une journaliste politique canadienne pour CBC News Network[1].  Elle sert comme correspondante à la Colline du Parlement pour les Nouvelles de radio-canada (CBC NEWS)[2], et est l'hôtesse de l'émission d’affaires publiques Power & Politics sur le Réseau CBC[3].

Sommaire

BiographieModifier

Rosemary Barton est diplômée en littérature française de l'université de Saint-Boniface et de l'université de Carleton en journalisme.

En début de carrièreModifier

Originaire de Winnipeg, au Manitoba[4], Rosemary Barton a commencé à travailler dans le domaine du journalisme comme recherchiste pour la Société radio-canada et le réseau RDI. Elle quite le Manitoba pour devenir correspondante à l'Assemblée Nationale du Québec pour Global News[5]. Elle rejoint la CBC, en 2004, comme correspondante politique au Québec,  et ensuite comme correspondante sur la Colline Parlementaire en 2007[6].

Elle a commencé à apparaître sur la Power & Politics en 2011, comme remplaçante pour l'hôte.

Hôte de Power & PoliticsModifier

Après le licenciement de Evan Solomon par le CBC en 2015, Rosemary Barton est devenu hôtesse par intérim de l'émission d’affaires publiques Power & Politics. Son style d'entrevue a été salué par plusieurs de ses collègues journalistes[7],[8], souvent en contraste favorable en comparaison au style de Salomon[9].

Rosemary Barton a gagné de la popularité à la suite de son entretien avec le Ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration Chris Alexander sur Power & Politics au cours de la campagne électorale de 2015, lorsqu'il a tenté d'éluder une question sur la gestion gouvernementale de réfugiés Syriens au cours d'un débat, et s'est tenu a blâmer l'inaction des médias (et Barton) pour ne pas avoir donner assez d'attention à la crise[10].Rosemary Barton a donc déclaré que les propos du ministre Alexandre étaient "complètement faux", et a même proposé de fournir des clips de l'année précédente où la crise syrienne avait été discuté.  Elle lui dit donc d'avouer qu'il "[voulait] éviter la question."[11]

Elle a été officiellement nommé comme hôtesse permanente de l'émission le 5 janvier 2016.

En 2016, elle est lauréate du prix de la 4e édition des Prix Écrans canadiens dans la catégorie meilleur animateur ou intervieweur d'une émission d'actualités ou d’une série documentaire [12].

RéférencesModifier

  1. (en-CA) Mary Vallis, « Journalists in spotlight on budget day », National Post,‎ (lire en ligne)
  2. "Duffy's much ado about makeup".
  3. "Rosemary Barton named permanent host of CBC's Power & Politics".
  4. "The young, the mild and the mutually respectful: Delegates to national-unity conference emerge with deeper understanding of opponents' points of view".
  5. "TV debate saved Charest campaign".
  6. "The new National: All this standing is making me tired".
  7. (en-CA) Leslie Ferenc, « CBC’s Rosemary Barton making mark on Power & Politics », Toronto Star,‎ (lire en ligne)
  8. (en-CA) Rosemary Westwood, « Rosemary Barton proved herself during long election campaign », Metro News,‎ (lire en ligne)
  9. Dale Smith, "Rosemary Barton is the Hero We Deserve".
  10. (en-CA) Jennifer Chevalier, « Chris Alexander defends Canada's refugee response, blames media for ignoring crisis », CBC News,‎ (lire en ligne)
  11. (en-CA) Zi-Ann Lum, « Chris Alexander Just Got Put In His Place By CBC's Rosemary Barton », Huffington Post Canada,‎ (lire en ligne)
  12. "Canadian Screen Awards honour best in news, sports and documentary".