Rose Stradner

actrice autrichienne
Rose Stradner
Description de cette image, également commentée ci-après
Avec James Stewart (à g.) et Sidney Blackmer,
dans Le Dernier Gangster (1937, image promotionnelle)
Naissance
Vienne
Autriche (alors Autriche-Hongrie)
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autrichienne
Décès (à 45 ans)
Mount Kisco
État de New York, États-Unis
Profession Actrice
Films notables So endete eine Liebe
Les Cent Jours
L'Étrange Rêve
Les Clés du royaume

Rose Stradner, née le à Vienne (Autriche ; alors Autriche-Hongrie) et morte le à Mount Kisco (État de New York), est une actrice d'origine autrichienne.

BiographieModifier

Rose Stradner fait son apprentissage du théâtre notamment à l'Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne à la fin des années 1920. Au cours des années 1930, elle joue entre autres dans deux théâtres viennois, le Theater in der Josefstadt et le Volkstheater. En 1936, elle fuit le nazisme et s'installe aux États-Unis, avec son premier mari dont elle divorce peu après.

En 1939, elle épouse en secondes noces le futur réalisateur Joseph L. Mankiewicz (1909-1993). De leur union sont nés deux fils, Christopher (né en 1940) et Tom (1942-2010), ce dernier connu comme scénariste.

Au cinéma, Rose Stradner fait d'abord carrière en Europe, où elle apparaît dans dix films (majoritairement allemands), les deux premiers sortis en 1933. Suivent par exemple So endete eine Liebe de Karl Hartl (film allemand, 1934, avec Paula Wessely et Willi Forst) et Les Cent Jours de Giovacchino Forzano (film italien, 1936, avec Corrado Racca interprétant Napoléon Bonaparte, elle-même personnifiant Marie-Louise d'Autriche).

Dans son pays d'adoption, elle contribue à trois films américains, Le Dernier Gangster d'Edward Ludwig (1937, avec Edward G. Robinson et James Stewart), L'Étrange Rêve de Charles Vidor (1939, avec Chester Morris et Ralph Bellamy) et Les Clés du royaume de John M. Stahl (1944, avec Gregory Peck et Thomas Mitchell), pour son ultime rôle au grand écran.

À la télévision américaine, son unique prestation est dans un épisode, diffusé en 1953, de la série Suspense (en).

Confrontée à la dépression et à l'alcoolisme, Rose Stradner se suicide en 1958 (à 45 ans) par absorption de barbituriques, laissant veuf son second époux.

Filmographie complèteModifier

CinémaModifier

Période européenneModifier

(films allemands, sauf mention contraire)

Période américaineModifier

TélévisionModifier

  • 1953 : Suspense (en) (série), saison 6, épisode 2 Reign of Terror : la condamnée à mort

Lien externeModifier