Rose-Anaïs Gras

Rose-Anaïs Gras (1841-1920) est une félibresse écrivant en langue d'oc, et une traductrice

Rose-Anaïs Gras
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Conjoint

BiographieModifier

Sœur de Félix Gras elle est née en 1841, à Malemort Vaucluse. En 1863 elle épouse Joseph Roumanille, qu'elle avait rencontré l'année précédente aux Jeux floraux d’Apt ; il lui avait remis le Prix de la violette pour son sonnet A santo Ano d'At, cantico[1]. Elle collabore à L'almanach du sonnet, ainsi qu'à la maison d'édition tenue par son mari. Après la mort de celui-ci elle continue cette tâche. Elle meurt le [2].

ŒuvreModifier

  • A santo Ano d'At, cantico... Imprimerie de F. Seguin, Avignon 1862 Lire en ligne sur Gallica
    • Dans l'Armana provençau (sur Gallica)
  • Sounet CXLII de Petrarco ; traducioun prouvençalo de madamo Roso-Anaïs Roumanille, "(20 de juliet 1874)" traducioun qu'a gagna la Courouno d'oulivié d'argent, de Beziés, i Jo flourau d'Avignoun - Typographie de F. Seguin aîné, Avignon 1874. Traduction couronnée par l'Olivier d'argent, aux Jeux floraux d'Avignon, . Sounet CXLII
  • Li voulountari
  • Bruneto
  • La Vièio
  • Autres textes

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

*