Ouvrir le menu principal

Rolf Huisgen

chimiste allemand

BiographieModifier

Il effectua une thèse de doctorat à l'université Louis-et-Maximilien de Munich sous la direction Heinrich Otto Wieland, prix Nobel de chimie en 1927. Après avoir soutenu sa thèse en 1943, il obtint son habilitation en 1947[1]. En 1949, il obtint un poste de professeur extraordinaire en chimie organique à l'université Eberhard Karl de Tübingen. En 1952, il devient professeur ordinaire à l'université Louis-et-Maximilien et directeur de l'institut de chimie organique. Depuis 1988, il est professeur émérite[1].

Rolf Huisgen est l'auteur d'environ 500 articles scientifiques dans des revues internationales. Ses travaux concernent principalement la chimie organique et la chimie physique. Il a particulièrement étudié les réactions de cycloaddition, et notamment la cycloaddition 1,3-dipolaire ou « Cycloaddition de Huisgen ».

Récompenses et distinctionsModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Il a reçu de nombreuses récompenses :

Il est également docteur honoris causa de l'université de Fribourg, de l'université de Madrid, de l'université Friedrich-Alexander d'Erlangen-Nuremberg, de l'université libre de Berlin...

BibliographieModifier

  • R. Huisgen, R. Grashey, J. Sauer, « Chemistry of Alkenes », in Interscience, New York, 1964, p. 806-877.
  • R. Huisgen, « 1,3-Dipolar cycloadditions » in Angew. Chem. 1963, 75(13), p. 604-637.
  • R. Huisgen, « The Adventure Playground of Mechanisms and Novel Reactions », Washington DC, American Chemical Society, 1994
autobiographie

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Honorary Doctorate for Chemist Rolf Huisgen », sur www.fu-berlin.de, (consulté le 1er août 2017)

Liens externesModifier