Rodolphe-Christian de Frise orientale

comte de Frise orientale

Rodolphe-Christian est un prince de la maison Cirksena né le à Hage et mort le dans cette même ville. Il est comte de Frise orientale de 1625 à sa mort.

Rodolphe-Christian
Image dans Infobox.
Titre de noblesse
Comte de Frise orientale
-
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 25 ans)
HageVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Grande église d'Emden (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Rudolf Christian von OstfrieslandVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Ulrich II
Agnès de Frise orientale (d)
Sabine-Catherine de Frise orientale (en)
Anne-Marie de Frise orientale
Christine-Sophie de Frise orientaleVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Cirksena Wappen.PNG
Blason

BiographieModifier

Rodolphe-Christian est le deuxième des trois fils du comte Ennon III et de sa deuxième femme Anne de Holstein-Gottorp. À la mort de son frère aîné Edzard-Gustave, en 1612, il devient l'héritier présomptif du comté.

Ennon III meurt en 1625 et Rodolphe-Christian lui succède à la tête de la Frise orientale. Son règne commence sous de bons auspices : il reçoit rapidement l'hommage des États du comté et de la ville d'Emden. L'intégration du Harlingerland, racheté par les Cirksena en 1600, se poursuit, ce que symbolise l'intégration du blason de cette région aux armoiries de Frise orientale[1].

Le règne de Rodolphe-Christian s'inscrit pendant la guerre de Trente Ans, conflit qui ravage le Saint-Empire et auquel la Frise orientale n'échappe pas entièrement. Trois régiments impériaux, menés par le général Matthias Gallas, s'installent dans le comté pendant l'hiver 1627. Le , Rodolphe-Christian se querelle avec un lieutenant des troupes impériales stationnées au château de Berum (de). Durant l'altercation, il est mortellement blessé d'un coup de rapière à l'œil[1].

Rodolphe-Christian ne laisse pas d'enfants. Son frère cadet Ulrich II lui succède.

AscendanceModifier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
8. Ennon II, comte de Frise orientale
(1505-1540)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
4. Edzard II, comte de Frise orientale
(1532-1599)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9. Anne d'Oldenbourg
(1501-1575)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2. Ennon III, comte de Frise orientale
(1563-1625)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
10. Gustave Ier, roi de Suède
(1496-1560)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
5. Catherine Vasa
(1539-1610)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
11. Marguerite Lejonhufvud
(1516-1551)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1. Rodolphe-Christian, comte de Frise orientale
(1602-1628)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
12. Frédéric Ier, roi de Danemark
(1471-1533)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
6. Adolphe, duc de Holstein-Gottorp
(1526-1586)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
13. Sophie de Poméranie
(1498-1568)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3. Anne de Holstein-Gottorp
(1575-1625)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
14. Philippe Ier, landgrave de Hesse
(1504-1567)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
7. Christine de Hesse
(1543-1604)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
15. Christine de Saxe
(1505-1549)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

RéférencesModifier

  1. a et b Deeters 1997.

BibliographieModifier

  • (de) Walter Deeters, « Rudolf Christian », dans Martin Tielke (éd.), Biographisches Lexikon für Ostfriesland, vol. 2, Aurich, Ostfriesische Landschaftliche Verlags- und Vertriebsgesellschaft, (ISBN 3-932206-00-2, lire en ligne).

Liens externesModifier