Ouvrir le menu principal

Rodolfo Torres

coureur cycliste colombien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Torres.
Torres Agudelo est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Torres ; le second, maternel, souvent omis, est Agudelo.
Rodolfo Torres
Dunkerque - Quatre jours de Dunkerque, étape 1, 6 mai 2015, départ (B099).JPG
Rodolfo Torres lors du départ de la 1re étape des Quatre Jours de Dunkerque 2015.
Informations
Nom de naissance
Rodolfo Andrés Torres AgudeloVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (32 ans)
BusbanzáVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2008Indeportes Boyacá
2009SC Valle Seriana-Cene[1]
2010-2011Boyacá Orgullo de America
2012Lotería de Boyacá-Indeportes Boyacá
2013Formesán-Bogotá Humana
Équipes professionnelles

Rodolfo Andrés Torres Agudelo est un coureur cycliste colombien, né le à Busbanzá (département de Boyacá), membre de l'équipe Illuminate.

Sommaire

Repères biographiquesModifier

Rodolfo Torres naît en 1987 à Busbanzá, petite municipalité de moins de 1 500 habitants, se situant près de Sogamoso, dans le département de Boyacá. Il est le frère cadet d'une fratrie de six frères. Il hérite de la passion du cyclisme de son frère aîné. Mais tandis que ses frères mettent le cyclisme au second plan au fur et à mesure qu'ils grandissent, Rodolfo persévère. Dès son plus jeune âge, Torres tente d'imiter les plus grands coureurs colombiens et grâce à ses qualités, il obtient le soutien des autorités de son village. Avec l'appui de sa famille, il part pour Bogota et intègre les rangs de la formation Boyacá es Para Vivirla. Il quitte bientôt son pays pour l'Italie et y dispute des compétitions de VTT. Bien que les résultats soient au rendez-vous, il rentre prématurément en Colombie ; l'éloignement d'avec ses proches, la solitude, le froid,... l'empêchant de s'acclimater. Il trouve alors refuge chez les équipes "Lotería de Boyacá" puis "Formesán". Mettant en pratique ce qu'il a appris en Europe au niveau de la discipline, de l'entraînement, de l'alimentation et ayant acquis une maturité qui lui faisait défaut, Rodolfo Torres se distingue parmi les autres coureurs colombiens. Et après une bonne saison 2013, il signe avec l'équipe continentale professionnelle Colombia[2].

Il dispute sa première course avec sa nouvelle formation, en étant aligné au départ du GP de la côte des Étrusques[3]. Il termine treizième, dans le petit peloton qui se dispute la deuxième place, derrière l'homme échappé Simone Ponzi[4]. Lors de l'Étoile de Bessèges, épreuve suivante de son calendrier, il se montre à son avantage. Déjà à l'attaque dans la deuxième étape[5], il fait partie de l'échappée fleuve du lendemain, mais Torres et ses compagnons sont repris dans les dix derniers kilomètres[6]. Il ne prend pas le départ de la dernière étape, pour ne pas aggraver une tendinite[7].

Fin 2014 il prolonge son contrat avec la formation Colombia[8].

Il commence la saison 2015, lors du Tour de San Luis. Lors de la deuxième étape de cette course, il prend la deuxième place, après avoir attaqué avec l'Argentin Daniel Díaz à plus de deux kilomètres de l'arrivée avant de se faire distancer par ce dernier sous la flamme rouge. Il termine deuxième du classement général de la course[9]. La disparition de l'équipe continentale professionnelle Colombia en fin de saison le pousse à rejoindre la formation italienne Androni Giocattoli-Sidermec[10].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

2 participations

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Le squadre di Rodolfo Torres », sur www.museociclismo.it (consulté le 24 janvier 2016)
  2. (es) « Rodolfo Torres, el ciclista que nació en el pueblo más pequeño de Colombia », sur www.senalcolombia.tv, (consulté le 7 juin 2017)
  3. (es) « Team Colombia debuta en Europa en el GP Costa degli Etruschi », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 7 juin 2017)
  4. (es) « Gran Premio de los Etruscos: Simone Ponzi se queda con la primera cita importante en Europa. Jarlinson Pantano y Rodolfo Torres los mejores colombianos », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 3 février 2014)
  5. (es) « Bessèges: Romero y Torres destacaron en el final de etapa » [archive du ], sur www.colombiacyclingpro.com, (consulté le 10 février 2014)
  6. « Etoile de Bessèges — Coquard en forme olympique », sur www.velo101.com, (consulté le 10 février 2014)
  7. (es) « Top 20 de Carlos Quintero en la Etoile de Bessèges », sur www.colombiacyclingpro.com, (consulté le 10 février 2014)
  8. « Le journal des transferts », sur velo101, (consulté le 30 octobre 2014)
  9. Cyclisme: l’Argentin Diaz, devant Quintana au Tour de Saint Luis sur liberation.fr
  10. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 2 novembre 2015)
  11. (en) « UCI America Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI America Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI America Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI America Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI America Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI America Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :