Robert W. Rosenthal

économiste et théoricien des jeux américain

Robert W. Rosenthal (1945 – 2002) est un économiste américain, plus connu pour ses contributions à la théorie des jeux.

CarrièreModifier

Il a obtenu un Baccalauréat universitaire ès lettres en économie politique de l'Université Johns-Hopkins(1966), une Maîtrise universitaire ès sciences (1968) et un Doctorat (1971) en recherche opérationnelle de l'Université Stanford, supervisé par Robert B. Wilson[1].

Il a travaillé comme professeur adjoint au département de Génie Industriel et de sciences de gestion à l'Université Northwestern (1970-76), il a été membre de l'équipe technique aux laboratoires Bell(1976-83), puis professeur d'économie à l'Institut polytechnique et université d'État de Virginie(1983-84), l'Université d'État de New York à Stony Brook (1984-87) et l'Université de Boston, où il travaille jusqu'à sa mort d'une crise cardiaque (1987-2002)[2]. Il a travaillé pour le MIT (2000), l'Université Harvard (1993) et l'Université Catholique de Louvain(1973). Il a occupé une chaire Fulbright d'économie à l'Université de Sienne (2001).

TravauxModifier

Il est l'auteur de nombreux articles de journaux, et il a défini le principe de révélation (en) et la correspondance aléatoire, appliqués dans les travaux d'Henry Landau[3]. Aussi, il a été rédacteur en chef adjoint de plusieurs revues : Games and Economic Behavior (1988-2002), Journal of Economic Theory(1999-2002), Mathematics of Operations Research (en) (1981-88) et Operations Research (journal) (en) (1978-82). En théorie des jeux, il a introduit le jeu du mille-pattes en 1981. On lui attribue souvent la définition des jeux de potentiel dans un article de 1973 : A class of games possessing pure-strategy Nash equilibria[4].

PublicationsModifier

  • Robert W Rosenthal, « A class of games possessing pure-strategy Nash equilibria », International Journal of Game Theory, Springer, vol. 2, no 1,‎ , p. 65-67
  • avec Henry Landau : A Game-Theoretic Analysis of Bargaining with Reputations, J. of Mathematical Psychology, 20:3 (1979), p. 233–255.
  • avec Henry Landau : Repeated Bargaining with Opportunities for Learning, J. Math. Sociology, 8 (1981), p. 61–74.


BibliographieModifier

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Robert W. Rosenthal » (voir la liste des auteurs).
  1. R. W. Rosenthal, Preface
  2. Andrew Postlewaite and Robert Wilson, "Introduction to the special issue in memory of Robert W. Rosenthal", in Games and Economic Behavior 45(2):271-277, 2003.
  3. publication list from Research papers in economics.
  4. Voir (Rosenthal 1973) pour l'article initial et (Monderer et Shapley 1996) pour un exemple d'attribution à Rosenthal.

Liens externesModifier