Robert Rovini

poète français

Robert Rovini, né le et mort le , est un poète et germaniste français originaire de Nice.

Sa vie, son œuvreModifier

Au terme de ses études, il consacra sa thèse doctorale au poète Georg Trakl. Il devint ensuite professeur à la Faculté des lettres de Nice et fut le lecteur attitré d'allemand aux éditions Gallimard[1].

Le traducteurModifier

Il fut l'un des premiers en France à avoir traduit l'œuvre de Hölderlin. Il traduisit et fit connaître au public français d'autres grands écrivains allemands comme Elias Canetti, Nietzsche, Novalis, Heimito von Doderer[2].

Le poèteModifier

Robert Rovini avait montré très tôt son intérêt pour la poésie, et encore étudiant il avait fondé à Nice avec le poète Paul Mari, René de Cugis, puis Jacques Lepage, un cercle poétique le Club des Jeunes[3].

Il est l'auteur de plusieurs recueils de poésie. Il collabora aux Cahiers du Sud.

PublicationsModifier

HommagesModifier

Robert Rovini fut enlevé prématurément au monde des lettres[4], la "Bibliothèque municipale de Nice" lui consacra avec la collaboration de Louis Évrard[5], du poète Norge, auquel il avait avec Marc Alyn consacré une étude[6], et d'autres amis fidèles, une exposition du au [7].

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Claude Polet, Patrimoine littéraire européen, volume X, Gestation du romantisme, 1998, p. 1130 : "Rovini (Robert) 1926-1968. Né à Nice, germaniste diplômé de l'Institut d'Études littéraires, Robert Rovini fut lecteur d'allemand aux éditions Gallimard et chargé de cours à la Faculté des Lettres de Nice".
  2. Chez Gallimard.
  3. http://www.amourier.com/pub/ftp/pdf/Extraits/9782911718304.pdf
  4. "Preuves: cahiers mensuels du Congrès pour la liberté de la culture", 1968, vol. 18, p. 94 : "Robert Rovini. La disparition prématurée de notre collaborateur et ami Robert Rovini aura interrompu brutalement une œuvre importante au moment où cet éminent germaniste allait entamer une nouvelle phase d'activité".
  5. Louis Évrard (1926-1994), également né à Nice, diplômé de lettres classiques, de philosophie et d'histoire des religions, traducteur de nombreux ouvrages de l’anglais, fut directeur littéraire aux Éditions du Rocher puis directeur littéraire des Éditions Gallimard pour les sciences humaines et l’histoire.
  6. Marc Alyn et Robert Rovini, Norge, Paris, Seghers, coll. Poètes d'aujourd'hui, 52 p., 1972.
  7. Chronique des bibliothèques. Bulletin des bibliothèques de France : "Nice (Alpes-Maritimes). Exposition : Robert Rovini. - Sur l'initiative de M. Louis Évrard et de quelques-uns de ses amis dont le poète Norge, une exposition de livres, de plaquettes, de manuscrits et de lettres concernant la vie et l'œuvre du poète niçois Robert Rovini a été présentée du 15 juin au 30 juillet 1970 dans le hall et les galeries d'accès de la bibliothèque municipale. Collaborateur des Cahiers du Sud, auteur d'une thèse de doctorat sur le poète Georg Trakl, Robert Rovini, décédé prématurément en 1968, était professeur à la Faculté des lettres de Nice. Il fut le traducteur exemplaire de Nietzsche, Novalis, Hölderlin, Heimito von Doderer et Elias Canetti".

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier