Robert (évêque † 1048)

Robert
Biographie
Décès
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Coutances
vers 1026
Évêque de Lisieux
vers 1022 – vers 1025

Robert (Robertus[1]) est un évêque de Coutances puis de Lisieux de la première moitié du XIe siècle.

BiographieModifier

Robert paraît être originaire du diocèse de Coutances et semble être issu d'une famille noble[2].

Évêque de Lisieux, il échange son siège avec Herbert, évêque de Coutances[1]. Sa première présence prouvée sur l'évêché de Coutances est sa signature sur l'acte de fondation de l'abbaye de Bernay en 1027[2]. Il apparaît cependant sur un acte de Fécamp dès 1025 où il signe en tant qu'évêque de Coutances[3]. En 1035 dans une charte pour l'abbaye de Conches, Robert souscrit toutefois comme évêque de Saint-Lô[4].

Il répare la ville de Saint-Lô dont il relève les tours et répare les murailles. Il y reconstruit le palais épiscopal et rétablit l'église paroissiale[2],[4].

Il entreprend la reconstruction de la cathédrale de Coutances, dont la première pierre est posée par la duchesse Gunnor[1],[2].

La saisie du temporel du chapitre par son prédécesseur est distribué à sa famille[1],[2].

Il meurt en 1048[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Pierre Bouet et François Neveux, Les évêques normands du XIe siècle : Colloque de Cerisy-la-Salle (30 septembre - 3 octobre 1993), Caen, Presses universitaires de Caen, , 330 p. (ISBN 2-84133-021-4), « Les évêques normands de 985 à 1150 », p. 19-35
  2. a b c d e et f Auguste Lecanu, Histoire des évêques de Coutances, depuis la fondation de l'évêché jusqu'à nos jours, Imprimerie de J.V. Voisin, Coutances, 1839, p. 114-117.
  3. Pierre Bauduin (dir.), « Acte 1461 », dans SCRIPTA. Base des actes normands médiévaux, Caen, CRAHAM-MRSH, 2010-2019 (lire en ligne)
  4. a et b Marie Casset (préf. Philippe Contamine), Les évêques aux champs : Châteaux et manoirs des évêques normands au Moyen Âge (XIe-XVe siècles), Mont-Saint-Aignan et Caen, Publications des Universités de Rouen et du Havre - Presses universitaires de Caen, coll. « Bibliothèque du pôle universitaire normand », , 543 p. (ISBN 978-2-87775-438-5 et 978-2-84133-304-2), p. 428-432

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier