Philippe Contamine

historien français

Philippe Contamine, né le à Metz et mort le à Paris, est un enseignant-chercheur et historien français.

Titulaire de 1970 à 2000 de chaires d'histoire médiévale à l'université Nancy-II, puis à l'université Paris-Nanterre et enfin à l'université Paris-Sorbonne, membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres de 1990 à 2022, il est spécialiste de la guerre et de la noblesse à la fin du Moyen Âge.

BiographieModifier

Fils de l'historien Henry Contamine[1], il est le frère de Claude Contamine.

Philippe Contamine fait ses études secondaires à Caen (où son père enseigne à l'université), puis au lycée Hoche à Versailles et au lycée Louis-le-Grand (hypokhâgne et khâgne). Agrégé d'histoire en 1956, après avoir enseigné en lycée, il devient en 1960, après un bref passage au CNRS, assistant à la Sorbonne, où il soutient en 1969, sous la direction de Robert Boutruche, son doctorat ès lettres, avec une thèse intitulée Guerre, État et société à la fin du Moyen Âge. Études sur les armées des rois de France (1337-1494), publiée en 1972[1]. Dès 1965, il rejoint l'université Nancy-II comme chargé d'enseignement puis maître de conférences et ensuite professeur d'histoire médiévale (1970). Il devient en 1973 professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université Paris-Nanterre, puis à l'université Paris-IV de 1989[1] à 2000.

Ses premiers livres sont publiés dès les années 1960 et ont pour sujet la guerre au Moyen Âge, Azincourt (1964) et La guerre de Cent Ans (1968). Dans La Vie quotidienne pendant la guerre de Cent Ans : France et Angleterre, XIVe siècle (1976), il élargit son thème de recherche à l'économie, à la vie privée ou encore au pouvoir. Se penchant sur Jeanne d'Arc à partir des années 1980, il publie par la suite plusieurs ouvrages à son sujet. En 2017, il publie une biographie de référence sur le roi Charles VII[1].

Il succède à Régine Pernoud à la direction du Centre Jeanne-d'Arc d'Orléans en 1985, fonction qu'il occupe jusqu'en 1989[1]. En 2001, il succède à Raymond Polin à la direction de la Fondation Thiers[2], fonction qu'il conserve jusqu'en 2010.

Il est membre de la Société nationale des antiquaires de France, de la Royal Historical Society et de la Société de l'histoire de France. Il est également membre du Comité des travaux historiques et scientifiques, du comité scientifique de l’Istituto internazionale di Storia economica Francesco Datini de Prato, du conseil d'administration de la Société française d'archéologie, du conseil scientifique de l’École nationale des chartes, du conseil d'administration du musée de l'Armée, du Comité pour l'Histoire économique et financière de la France et du conseil scientifique du centre d'études d'histoire de la défense. Il est docteur honoris causa de l'université de Potsdam[3].

Élu en 1990 à l'Académie des inscriptions et belles-lettres au fauteuil de Paul Lemerle[3],[1], il est membre élu de l'Academia Europaea à partir de 1993[4] et président de la Société de l'histoire de France en 2005[5].

Philippe Contamine meurt le à Paris[1].

PublicationsModifier

OuvragesModifier

  • Azincourt, Paris, Julliard, coll. « Archives » (no 5), , 195 p.
Réédition : Azincourt, Paris, Gallimard, coll. « Folio. Histoire » (no 209), , 246 p. (ISBN 978-2-07-045084-8).
Réédition : Au temps de la guerre de Cent ans : France et Angleterre, Paris, Hachette, coll. « La Vie quotidienne : civilisations et sociétés », , 263 p. (ISBN 2-01-235101-8).
Réédition mise à jour : La Guerre au Moyen Âge, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Nouvelle Clio », , 6e éd. (1re éd. 1980), 516 p. (ISBN 2-13-050484-1, BNF 39043104).
Réédition augmentée : Jeanne d'Arc et son époque, Paris, Éditions du Cerf, , 380 p. (ISBN 978-2-20413-754-6).

Direction d'ouvragesModifier

  • Philippe Contamine (dir.), Charles Giry-Deloison (dir.) et Maurice H. Keen (dir.), Guerre et société en France, en Angleterre et en Bourgogne, XIVe – XVe siècle, Villeneuve-d'Ascq, Centre d'histoire de la région du Nord et de l'Europe du Nord-Ouest, coll. « Histoire et littérature régionales » (no 8), , 360 p. (ISBN 2-905637-11-0, présentation en ligne, lire en ligne).
  • Philippe Contamine (dir.), Histoire militaire de la France, vol. 1 : Des origines à 1715, Paris, Presses universitaires de France, , XIII-632 p. (ISBN 2-13-043872-5, présentation en ligne), [présentation en ligne], [présentation en ligne]
    • Philippe Contamine (dir.), Histoire militaire de la France, vol. 1 : Des origines à 1715, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Quadrige » (no 251), , 648 p., poche (ISBN 978-2-13-048906-1)
      Réédition.
  • Philippe Contamine (dir.) et Olivier Mattéoni (dir.), La France des principautés : les Chambres des comptes, XIVe et XVe siècles : colloque tenu aux Archives départementales de l'Allier, à Moulin-Yzeure, les 6, 7 et , Paris, Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, Comité pour l'histoire économique et financière de la France / Imprimerie nationale, coll. « Histoire économique et financière de la France. Animation de la recherche », , XXXVII-310 p. (ISBN 2-11-088976-4).
  • Philippe Contamine ( éd.) et Olivier Mattéoniéd.), Les Chambres des comptes en France aux XIVe et XVe siècles, Paris, Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, Comité pour l'histoire économique et financière de la France, coll. « Histoire économique et financière de la France. Recueil de documents », , X-249 p. (ISBN 2-11-090082-2, présentation en ligne, lire en ligne).
  • Geneviève Contamine (dir.) et Philippe Contamine (dir.), Autour de Marguerite d'Écosse : reines, princesses et dames du XVe siècle, Paris, Honoré Champion, coll. « Études d'histoire médiévale » (no 4), , 262 p. (ISBN 2-7453-0114-4, présentation en ligne).
  • Philippe Contamine (dir.), Histoire de la France politique, vol. 1 : Le Moyen Âge : le roi, l'Église, les grands, le peuple, 481-1514, Paris, Éditions du Seuil, coll. « L'Univers historique », , 521 p. (ISBN 2-02-033248-5).
    • Philippe Contamine (dir.), Histoire de la France politique, vol. 1 : Le Moyen Âge : le roi, l'Église, les grands, le peuple, 481-1514, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Points. Histoire » (no H367), , 613 p., poche (ISBN 2-7578-0186-4)
      Réédition.
  • Philippe Contamine (dir.), Jean Kerhervé (dir.) et Albert Rigaudière (dir.), Monnaie, fiscalité et finances au temps de Philippe le Bel, Paris, Comité pour l'Histoire économique et financière, coll. « Histoire économique et financière de la France. Animation de la recherche », , 318 p. (ISBN 978-2-11-095382-7, lire en ligne).

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g et h Antoine Flandrin, « L’historien Philippe Contamine est mort », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. « Les directeurs de la Fondation Thiers », Fondation Thiers. Centre de Recherches humanistes,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a et b « Philippe Contamine », sur www.aibl.fr
  4. « Philippe Contamine », sur ae-info.org
  5. https://www.jstor.org/stable/i23408501.
  6. Philippe Contamine, interviewé par Geoffroy Caillet, « Philippe Contamine : "L'historien doit démêler les brins d'un écheveau" », Le Figaro, samedi 14 / dimanche 15 octobre 2017, page 18.
  7. Décret du 31 décembre 2021 portant promotion dans l'ordre national de la Légion d'honneur.

Liens externesModifier