Ouvrir le menu principal

Rivière du Sud-Ouest (fleuve Saint-Laurent)

rivière du Québec (Canada), affluent du Saint-Laurent
(Redirigé depuis Rivière du Sud-Ouest)

Rivière du Sud-Ouest
Illustration
Rivière du sud-ouest dans le parc national du Bic
Caractéristiques
Longueur 23 km [1]
Bassin 192 km2 [1]
Bassin collecteur Estuaire maritime du
Saint-Laurent
Régime Nivo-pluvial
Cours
Source Lac Saint-Mathieu
· Localisation Saint-Mathieu-de-Rioux
· Coordonnées 48° 10′ 19″ N, 68° 59′ 40″ O
Confluence Fleuve Saint-Laurent
· Localisation Rimouski
· Altitude m
· Coordonnées 48° 21′ 25″ N, 68° 45′ 23″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche (à partir de l'embouchure) Ruisseau Rossignol, décharge du lac des Coulombe, décharge des lac Fournier et lac Caouette, ruisseau Ernest-Boucher
· Rive droite (à partir de l'embouchure) Ruisseau Morin, ruisseau aux Castors, ruisseau Simon, décharge du Grand lac Malobès, ruisseau Froid,
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Bas-Saint-Laurent
MRC Les Basques et Rimouski-Neigette

Sources : CTQ[2]

La rivière du Sud-Ouest est un affluent du littoral sud-est du fleuve Saint-Laurent. Cette rivière coule dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent, au Québec, au Canada, dans les municipalités régionales de comté de:

Sommaire

GéographieModifier

La rivière du Sud-Ouest prend sa source dans la décharge du lac Saint-Mathieu (longueur: 5,3 m; altitude: 114 m), à Saint-Mathieu-de-Rioux. Elle suit ensuite le fleuve Saint-Laurent dans un axe nord-est−sud-ouest pour se déverser dans le havre du Bic. Elle traverse durant son cours le Petit lac Saint-Mathieu et le lac de la Station. Ses deux principaux tributaires sont la décharge du Grand Lac Malobès et la rivière Neigette. Une chute d'une hauteur de 18 m est située près de son embouchure[3].

L'écoulement de la rivière du sud-ouest est généralement lent, son cours étant situé sur un plateau dont l'altitude moyenne est de 105. Les huit derniers kilomètres présentent quant à eux un relief plus accidenté[4].

À partir de l'embouchure du lac Saint-Mathieu, la rivière du sud-ouest coule sur 7,1 km répartis selon les segments suivants:

Cours supérieur de la rivière (segment de 12,1 km)

  • 0,2 km vers le nord-est, en traversant sous le pont de la route de Ladrière, jusqu'à la rive sud-ouest du Petit lac Saint-Mathieu ;
  • 2,9 km vers le nord-est en traversant sur sa pleine longueur le Petit lac Saint-Mathieu ;
  • 2,3 km vers le nord-est, en coupant la route du 5e rang, en recueillant les eaux de la rivière Neigette (Les Basques), jusqu'à la route du 3e Rang Est ;
  • 1,9 km vers le nord, jusqu'à la limite de Saint-Simon ;
  • 2,6 km vers le nord-est, en constituant la limite entre Saint-Mathieu-de-Rioux et Saint-Simon ;
  • 0,7 km vers le nord-est, dans Saint-Simon, jusqu'au pont de la route du 2e rang Ouest ;
  • 1,5 km vers le nord-est, en formant la limite entre Saint-Fabien et la ville de Rimouski (secteur Le Bic) ;

Cours supérieur de la rivière (segment de 19,4 km)

  • 7,4 km vers le nord-est, dans Rimouski, en récupérant les eaux de la décharge du lac des Coulombe (venant du nord), en traversant le lac de la Station (longueur: 2,7 km; altitude: 106 m) sur sa plein longueur, jusqu'au barrage situé au nord-est ;
  • 0,6 km vers l'est, jusqu'au pont de la 7e Avenue qui traverse le village de Saint-Fabien ;
  • 2,5 km vers le nord-est, jusqu'à la confluence de la décharge du Grand Lac Malobès ;
  • 5,1 km vers le nord-est, en passant sous la voie ferrée du Canadien National au début de ce segment, jusqu'au pont de la route 132 ;
  • 3,8 km vers le nord-est en traversant la baie des Roses et en passant sous le pont du chemin du Petit Portage, jusqu'à sa confluence[5].

HydrologieModifier

Le bassin hydrographique a une superficie de 192 km2[1].

ToponymieModifier

Le toponyme « rivière du sud-ouest » a été officialisé le 5 décembre 1968 à la Commission de toponymie du Québec[2].

FauneModifier

La rivière accueil une petite population de saumon atlantique d'une quarantaine de géniteurs[6]. Cette dernière remonte la rivière sur 4 km2 où la chute de 18 m constitue un obstacle infranchissable. Les saumons passe les deux premières années de leur vie dans la rivière[7]. La seconde espèces en abondace est généralement l'anguille d'Amérique, qui contrairement au saumon, remonte la rivière sur toute sa longueur jusqu'au lac Saint-Mathieu[8].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c OBVNEBSL, Organisme des bassins versants du nord-est du Bas-Saint-Laurent : Portrait préliminaire de la zone, , 107 p. (lire en ligne), p. 19
  2. a et b Commission toponymie, « Rivière du sud-ouest », Banque de noms de lieux du Québec (consulté le 3 mars 2013)
  3. Union québécoise pour la conservation de la nature 2004, p. 11-12
  4. Union québécoise pour la conservation de la nature 2004, p. 12
  5. Carte "Atlas du Canada", éditée par le Ministère des ressources naturelles du Canada.
  6. Collectif Ulysse, Les parcs nationaux de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent, Guides de voyage Ulysse, coll. « Ulysse Espaces Verts », , 200 p. (ISBN 978-2-89464-838-4), p. 32-33
  7. Union québécoise pour la conservation de la nature 2004, p. 17
  8. Union québécoise pour la conservation de la nature 2004, p. 18

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Union québécoise pour la conservation de la nature, Rapport synthèse : Parc national du Bic, , 91 p. (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier