Rivière Cachée (lac Abitibi)

affluent du lac Abitibi, Abitibi, Québec, Canada

Rivière Cachée
Illustration
Caractéristiques
Longueur 9,4 km
Bassin collecteur Rivière Moose
Régime Pluvial
Cours
Source Ruisseaux agricoles
· Localisation Gallichan
· Altitude 313 m
· Coordonnées 48° 36′ 11″ N, 79° 14′ 21″ O
Embouchure Lac Abitibi
· Localisation Palmarolle
· Altitude 266 m
· Coordonnées 48° 38′ 57″ N, 79° 16′ 15″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche (à partir de l'embouchure) Cours d’eau Tanguay, cours d’eau Châteauvert, branche Delisle, branche Doyon, branche Rivard,
· Rive droite (à partir de l'embouchure) Cours d’eau Lebel, cours d’eau Bilodeau, cours d’eau Audet, cours d’eau Prince.
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Abitibi-Témiscamingue
MRC Abitibi-Ouest

La rivière Cachée est un affluent du lac Abitibi, coulant dans les municipalités de Gallichan et Palmarolle, dans la municipalité régionale de comté (MRC) d’Abitibi-Ouest), dans la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue, au Québec, au Canada.

La rivière Cachée coule entièrement en territoire agricole, forestier et de marais à une vingtaine de kilomètres ou moins en parallèle à la frontière de l’Ontario. L’agriculture constitue la principale activité économique de ce bassin versant ; la foresterie en second.

La partie supérieure de la rivière Cachée est desservie par le chemin de Gallichan (dans le sens est-ouest) dans Gallichan ; la partie intermédiaire par le chemin du 2e et 3e rang ; la partie inférieure, par le chemin du 4e et 5e Rang Ouest.

Annuellement, la surface de la rivière est habituellement gelée de la mi-novembre à la mi-avril, toutefois la circulation sécuritaire sur la glace se fait généralement de la mi-décembre à la fin mars.

GéographieModifier

La rivière Cachée prend sa source de ruisseaux agricoles situés du côté est de la montagne chez Laverdière dont le sommet est à une altitude de 303 m dans Gallichan[1].

Les principaux bassins versants voisins de la rivière Cachée sont :

À partir de sa source, la rivière Cachée coule sur 9,4 km selon les segments suivants :

  • 4,4 km vers le nord-ouest, puis le nord, jusqu’au chemin du 4e et 5e rang Ouest ;
  • 5,0 km vers le nord-ouest en zone de marais, jusqu’à son embouchure[2]

L’embouchure de la « rivière Cachée » est localisée à :

La rivière Cachée se décharge sur la rive sud d’une baie du lac Abitibi à 3,3 km au sud de l’embouchure de la rivière Dagenais (venant de l’Est). À partir de l’embouchure de la rivière Cachée, le courant traverse le lac Abitibi sur 83 km vers l'ouest, en contournant cinq grandes presqu’îles s’avançant vers le nord et plusieurs îles.

À partir de l’embouchure du lac Abitibi, le courant emprunte le cours de la rivière Abitibi, puis de la rivière Moose pour aller se déverser sur la rive sud de la baie James.

ToponymieModifier

Cet hydronyme québécois est indiqué sur une carte de 1929. Cet hydronyme prend son sens du fait qu’en naviguant vers l'est dans la baie La Sarre sur le lac Abitibi, l’embouchure de la rivière Cachée (situé au fond d’une baie de la rive sud) est cachée par la « Pointe des Indiens ». Cette pointe s’avance sur 4,6 km vers le nord-ouest à partir de la rive sud, soit en continuité de la rive nord-est de la rivière Duparquet. En sus, quelques petites îles (dont l’île Cicibinagog, l’île Gourd et l’île Wabisi Acawan) gardent l’entrée de cette baie peu profonde.

Le toponyme rivière Cachée a été officialisé le à la Commission de toponymie du Québec[3].

Notes et référencesModifier

  1. Vue spatiale de la « Montagne chez Laverdière »
  2. Segments de la rivière mesurés à partir de l'Atlas du Canada (publié sur Internet) du Ministère des ressources naturelles du Canada.
  3. Commission de toponymie du Québec - Rivière Cachée

AnnexesModifier

 

Les coordonnées de cet article :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier