Rivière Dagenais

rivière du Canada

Rivière Dagenais
Illustration
Carte.
Bassins versant des rivières Harricana et Moose
Caractéristiques
Longueur 25 km
Bassin collecteur Rivière Moose
Régime Régime pluvial
Cours
Source Lac sans nom au sud-est du hameau Coin-du-Quatre
· Localisation Poularies
· Altitude 315 m
· Coordonnées 48° 36′ 03″ N, 78° 56′ 02″ O
Embouchure Lac Abitibi
· Localisation Palmarolle
· Altitude 270 m
· Coordonnées 48° 40′ 37″ N, 79° 15′ 07″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Rivière Maheux, rivière Palmarolle
· Rive droite Ruisseau du Lièvre
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Abitibi-Témiscamingue
MRC Abitibi-Ouest

La rivière Dagenais est un tributaire du lac Abitibi. Ce cours d'eau traversant les municipalités de Poularies, Sainte-Germaine-Boulé et de Palmarolle, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Abitibi-Ouest, dans la région administrative de Abitibi-Témiscamingue, au Québec, au Canada.

La rivière coule surtout en zones agricoles, sauf la zone forestière de tête de la rivière.

GéographieModifier

Les bassins versants de la rivière Dagenais sont :

  • côté nord : ruisseau Ménard, rivière du Su, rivière La Sarre, ruisseau du Lièvre ;
  • côté est : rivière Lois, ruisseau Pézès ;
  • côté sud : rivière Palmarolle, rivière Cachée, rivière Poularies, rivière Fréville.

D'une longueur d'environ 25 km, la rivière Dagenais tire sa source d'un petit lac sans nom (longueur : 1,1 km ; altitude : 315 m), dans le marais Lefève, en milieu forestier dans le canton de Poularies ; ce lac est situé à 1,1 km à l'est du sommet (altitude : 403 m) d'une montagne isolée.

Les eaux de la rivière Dagenais descendent sur 12 km (mensuré en suivant le courant) entre le lac de tête et le croisement de la route 101, à priori vers le nord, puis vers le nord-ouest en traversant des zones agricoles et en passant au nord du village de Sainte-Rose dans la municipalité de Poularies. La rivière bifurque alors vers le sud-ouest et récupère les eaux de la rivière Maheux (venant du sud-est), du ruisseau du Lièvre (venant du nord-ouest) et de la rivière Palmarolle (venant du sud) ; dans ce segment, la rivière forme de nombreux serpentins en traversant des zones généralement agricoles.

Dans le 3e rang, à la limite de Sainte-Germaine-Boulé et de Palmarolle, soit à la hauteur de l'embouchure de la rivière Palmarolle, la rivière Dagenais bifurque vers le nord pour parcourir 11 km (mesuré en suivant le courant), toujours en zone agricole, jusqu'au pont du village de Palmarolle. En traversant le village de Palmarolle, la rivière forme deux grandes courbes. Le segment de rivière, entre le pont de Palmarolle et le lac Abitibi, est de 6,5 km. La rivière se déverse sur la rive est dans la baie Palmarolle qui constitue une échancrure du lac Abitibi. La presqu'île, formant la rive nord de cette baie, comporte une zone de marais.

ToponymieModifier

Jadis, les Algonquins de la région utilisaient l'appellation d'Okanesiwi Sibi, signifiant rivière de l'achigan, pour désigner cette rivière.

L'appellation rivière Dagenais évoque Joseph-Émile Dagenais, né en 1903, prospecteur minier dans la région de l'Abitibi au cours des années 1920. Cette désignation toponymique avait été attribuée, à cette époque, par un ingénieur dont le patronyme de famille est Habberburgh[1].

Le toponyme rivière Dagenais a été officialisé le à la Banque des noms de lieux de la Commission de toponymie du Québec[2].

Notes et référencesModifier

  1. Ouvrage Noms et lieux du Québec, Commission de toponymie du Québec, paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
  2. Commission de toponymie du Québec - Rivière Dagenais

AnnexesModifier

 

Les coordonnées de cet article :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier