Ouvrir le menu principal

Rivière à la Carpe (rivière aux Rats)

rivière dans Maria-Chapdelaine (Québec, Canada)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carpe et Rivière à la Carpe.

Rivière à la Carpe
Illustration
Tracé du cours d'eau et de ses principaux affluents.
Caractéristiques
Bassin collecteur Lac Saint-Jean
Régime Pluvial
Cours
Source Ruisseau forestier
· Localisation Saint-Eugène-d'Argentenay
· Altitude 239 m
· Coordonnées 49° 05′ 49″ N, 72° 14′ 36″ O
Confluence Rivière aux Rats
· Localisation Saint-Eugène-d'Argentenay
· Altitude 141 m
· Coordonnées 48° 57′ 16″ N, 72° 14′ 18″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Cours d’eau Lecomte
· Rive droite (à partir de l’embouchure) Cours d’eau Villeneuve, cours d’eau Doucet, décharge du Lac aux Brochets, décharge du lac Abel.
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
MRC Maria-Chapdelaine

Sources : [1]

La rivière à la Carpe est un affluent de la rivière aux Rats, traversant la municipalité de Saint-Stanislas et de Saint-Eugène-d'Argentenay, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Maria-Chapdelaine, dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean, dans la Province de Québec, au Canada.

La foresterie constitue la principale activité économique du secteur; les activités récréotouristiques, en second.

Cette zone est surtout desservie par le chemin du 5e rang qui longe de côté Ouest de la partie inférieure de la vallée de la rivière Mistassini, par le chemin Gaudreault, par le chemin Rousseau et par le chemin du rang Chabot. Diverses routes forestières secondaires desservent le secteur, surtout pour les besoins de la foresterie et des activités récréotouristiques[2],[3],[4].

La surface de la rivière à la Carpe est habituellement gelée de la fin novembre au début avril, toutefois la circulation sécuritaire sur la glace se fait généralement de la mi-décembre à la fin mars.

GéographieModifier

Les bassins versants voisins de la rivière à la Carpe sont:

La rivière à la Carpe prend sa source à l'embouchure d’un petit lac non identifié (longueur: 1,7 km; largueur: 0,4 km; altitude: 239 m). L’embouchure de ce lac est située à:

À partir de sa source, la rivière à la Carpe descend sur 17,2 km généralement vers le Sud entièrement en zones forestières, avec un dénivelé de 98 m, selon les segments suivants:

  • 3,5 km vers le Sud-Est jusqu'à la décharge (venant de l’Ouest) du lac Abel;
  • 2,0 km vers le Sud-Est, jusqu’à la décharge (venant du Nord-Est) d’un lac non identifié;
  • 3,9 km vers le Sud-Est, jusqu'à la décharge (venant du Nord-Ouest) du Lac aux Brochets;
  • 3,4 km vers le Sud-Est en coupant le chemin Rousseau, jusqu’au chemin Gaudreault;
  • 4,4 km vers le Sud-Est, jusqu’à son embouchure[2].

La confluence de la rivière à la Carpe et du ruisseau à la Corne est située à:

À partir de l’embouchure de la rivière à la Carpe, le courant descend successivement le cours du ruisseau à la Corne sur 2,7 km vers le Sud-Ouest en serpentant, la rivière aux Rats sur 8,8 km vers le Sud, puis le cours de la rivière Mistassini vers l’Est, puis le Sud-Ouest sur 24,6 km. À l’embouchure de cette dernière, le courant traverse le lac Saint-Jean sur 42,7 km vers l’Est, puis emprunte le cours de la rivière Saguenay vers l’Est sur 155 km jusqu'à la hauteur de Tadoussac où il conflue avec le fleuve Saint-Laurent[2].

ToponymieModifier

Le toponyme « rivière à la Carpe » a été officialisé le à la Banque des noms de lieux de la Commission de toponymie du Québec[3].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier