Ouvrir le menu principal

Rita Sangalli

danseuse, épouse le baron de Saint-Pierre en 1886
Rita Sangalli
Rita Sangalli 1874.jpg
Rita Sangalli photographiée en 1874.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
ErbaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Italienne ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Rita Sangalli est une danseuse italienne née à Antegnate le et morte à Erba le .

Elle est la fille de Jean-Baptise Sangalli et d'Amalia Cerati.

Élève d'Auguste Hus à la Scala, elle y débute à l'âge de treize ans puis danse dans plusieurs villes italiennes avant d'être engagée à Londres en 1866 au Her Majesty's Theatre. Cette même année, elle part aux États-Unis et fonde sa propre compagnie à New York.

Avec Marietta Bonfanti, elle crée The Black Crook de David Costa, puis triomphe dans les pantomimes Humpty Dumpty (1868) et Hickory Dickory Dock (1869). Elle entreprend ensuite avec sa troupe une longue tournée qui la conduit en Californie, au Colorado, en Oregon et jusqu'à Salt Lake City.

De retour en Europe en 1870, elle arrive à Paris au moment où la guerre franco-prussienne éclate et trouve refuge à Londres pendant deux ans, pour débuter à l'Opéra de Paris en 1872 dans une reprise de La Source d'Arthur Saint-Léon. Elle crée ensuite les rôles-titres de Sylvia ou la Nymphe de Diane de Louis Mérante (1876), de Yedda du même (1879), et de Namouna de Lucien Petipa (1882).

En 1875, elle préface un petit ouvrage de Georges Duval intitulé Terpsichore, petit guide à l'usage des amateurs de ballets (Paris, Tresse), que certains bibliographes lui attribuent entièrement.

Elle se retire de la scène en 1884 et épouse Robert-Marie-Jean Marc, baron de Saint-Pierre, le 8 septembre 1886 à Paris 16e. De cette union est née Jacquette-Adelina-Carlotta Marc le 19 janvier 1877 à Paris 16e, laquelle épousera l'avocat Paolo de Caldara Monti le 24 janvier 1903 à Paris 8e.

Robert-Marie-Jean Marc, baron de Saint-Pierre décède le 29 juillet 1890 à Paris 16e, Rita Sangalli décède chez sa fille le 3 novembre 1909. Paolo de Caldera Monti décède le 21 juin 1935 à Milan. Jacquette-Adelina-Carlotta Marc Saint-Pierre, veuve, reviendra en France où elle demande la réintégration dans la qualité de Française, qu'elle avait perdue par son mariage avec un étranger (Journal officiel 1er mars 1946).

Liens externesModifier