Ouvrir le menu principal

Rink hockey en France

HistoireModifier

Ce sport est né en Angleterre dans le dernier quart du XIXe siècle et il est considéré comme le sport collectif le plus rapide du monde.

Le , un français nommé Legrange créé le patin à quatre roues. Giacomo Meyer Beer est à l’origine de cette idée. Ces patins à quatre roues sont à la base pour un spectacle de ballerines. Le patin à roulettes devient progressivement de plus en plus populaire.

Le rink hockey en France a pour la première fois réglementé par la fédération des patineurs de France en 1910. Cette fédération regroupait trois spécialités : la course, le patinage, et le rink hockey. Elle est dissoute en 1925 et est remplacée par la Fédération Française de Rink Hockey en 1926. Il y a alors sept clubs et 67 licenciés.

En 1911, le club HC Fresnoy est créé à Tourcoing dans le nord de la France. Ce club participe au premier championnat de France.

En , à Montreux, la Fédération internationale de patinage à roulettes est fondée. Elle est ensuite appelé la Fédération internationale de roller sports. Lors de sa création, elle regroupe quatre pays dont la France, la Suisse, l’Angleterre et l’Allemagne.

La Seconde Guerre Mondiale n’a pas ralenti la pratique du roller dans la Capitale et en province. Lors de la Libération, le patin à roulettes connaît un nouvel essor. Après la seconde guerre mondiale, la Fédération Française de Patinage à Roulettes est créée. Elle est ensuite appelée la Fédération Française des Sports de Patinage à Roulettes puis la Fédération Française de Rink Hockey. C’est une Fédération multidisciplinaires qui gère toutes les spécialités à roulettes.

En 1952, la Fédération Française de Rink Hockey change de nom pour devenir la Fédération Française de Roller Skating.

En 1981, le poste de Directeur Technique National à la fédération est occupé par Bernard Fonfrède et est remplacé en 1990 par Dominique Rousset. La même année, la Fédération redevient la Fédération Française de Roller Skating.

En 1998, Hervé Lallement devient Directeur Technique National. En , sous la présidence de Nicolas Belloir, la Fédération acquiert l'identité de Fédération Française de Roller Sports.

La quasi-totalité des joueurs sont amateurs. Mais la France se classe au 5e ou 6e rang mondial.

En 2017, le rink hockey n'est plus considéré comme étant un sport de haut-niveau[3].

L'internationalisation du championnat de FranceModifier

L'Espagne, mais aussi le Portugal, connait une crise économique à la fin des années 2000 qui conduit les joueurs à s'exiler en raison des difficultés financières de leurs clubs[4].
En 2015, une règlementation visant à limiter les joueurs non-issus de la formation française est mise en œuvre, en fichant tous les joueurs n'ayant pas été formé en France[5].

OrganisationModifier

NationalModifier

Fédération française de roller sportsModifier

 
Logo de la Fédération française Roller Sports

Elle gère, parmi d'autres disciplines du roller, le rink hockey.

Elle s'occupe de l'organisation des championnats de France et de la direction technique des équipes de France.

Comité rink hockeyModifier

Article détaillé : Comité rink hockey.

Commission Nationale des Arbitres de Rink HockeyModifier

Commission de Discipline du Comité Rink Hockey de la FFRSModifier

LiguesModifier

Il existe en France 20 ligues de rink hockey comprenant les DOM-TOM. Les ligues comprenant le plus de clubs sont la ligue Aquitaine, la ligue Bretagne, la ligue Centre, la ligue Il de France et la ligue Pays de la Loire.

En 2016, 135 clubs sont labellisés.  Les critères sont « École de Roller Sports », « Roller pour tous » et « Compétition ».

PratiquesModifier

Ce sport se pratique grâce à des patins aussi appelés quads et d’une crosse en bois ou éventuellement en carbone. Il y a cinq joueurs par équipe plus des remplaçants qui s’affrontent sur un terrain rectangulaire en béton ou en plancher. Le rink hockey en France est un sport amateur mais cette discipline est quand même reconnue de haut niveau par le ministère Français de la jeunesse et des sports jusqu'en 2017. 

Les patins à roulettes à quatre roues sont seulement utilisés pour le rink hockey et pour le patinage artistique. Le patin à quatre roues est plus rapide pour freiner et démarrer grâce à son frein à l’avant.

LoisirModifier

CompétitionModifier

ClubsModifier

En France, 75 clubs sont affiliés à la Fédération française de roller et skateboard pour un nombre de licenciés de 5 217, en . En 2014, parmi ces clubs, seuls 59 ont engagé au moins une équipe dans un championnat jeune ou sénior[6].
Trois clubs se distingues par leur nombre de licenciés : Saint-Omer, Noisy et Mérignac ont tous trois plus de 200 licenciés chacun. Dix-huit autres clubs ont également plus de 100 licenciés. Ces vingt-et-un clubs regroupe à eux seuls 2 985 licenciés. La taille importante de certains club n'empêche pas des clubs ayant des effectifs plus restreints d'être compétitif, comme l'a démontré le club de Bouguenais qui a moins de 70 licenciés et qui a joué en 1re division.

CompétitionsModifier

Championnats de FranceModifier

En France, les championnats de France sont échelonnés entre quatre niveaux. Les championnats N1 Élite et N1 Féminin ne sont pas mixte au contraire des autres championnats.


Championnat de France National 1 Élite

Ce championnat exclusivement masculin regroupe les douze meilleures équipes de France. À l'issue de la saison, les deux dernières équipes du championnat sont reléguées en Nationale 2. Selon leur classement en fin de saison et les quotas de place émis par le CERS, les équipes obtiennent ou non des places pour pouvoir participer à des compétitions européennes durant la saison suivante.


Championnat de France National 1 féminin

Ce championnat regroupe actuellement, en 2014, l'ensemble des équipes féminines séniores de France. Le niveau y est très hétérogène avec des différences importantes entre des équipes constituées de joueuses championnes du monde et certain clubs ayant du mal à engager des équipes fautes d'un nombre suffisant de joueuses.


Championnat de France National 2

Le championnat de France de rink hockey National 2, appelé National 2, est une compétition annuelle mettant aux prises vingt clubs de rink hockey en France, divisé en deux poules.


Championnat de France National 3

Le championnat de France de National 3 se déroule en deux étapes. Il y a une phase de championnat disputée par plusieurs poules, puis les phases finales.

La première partie de championnat consiste en l'opposition de 10 équipes au maximum par poule de qualification, dans une compétition prenant la forme d'un championnat aller-retour. Il existe cinq poules: Bretagne, Pays de la Loire, Aquitaine, Rhône-Alpes et Ile-de-France/Nord. Selon la ligue à laquelle appartient une poule, un club a la possibilité ou non d'engager plusieurs équipes dans la même poule. Le vainqueur de chacune de ces poules se qualifie pour la finale du championnat de France de National 3.

Cette finale se déroule sur un week-end, généralement au mois de mai ou du juin. Chacune des équipes se rencontre. L'équipe remportant le tournoi est désigné championne de France de N3 et est qualifié avec les trois équipes suivantes pour participer au championnat de National 2 la saison suivante.


Championnat de France Régional 4

Le championnat de France comprend également une quatrième division. Il existe trois poules: Pays de la Loire, Bretagne et Ile-de-France. Le vainqueur des différentes poules accèdent au championnat de France National 3. Il n'y a pas de tournoi au niveau national pour désigner le champion de France de Régional 4.

Coupe de FranceModifier

Coupe de France masculine

Créée en 2001, la coupe de France de rink hockey, est une compétition annuelle mettant aux prises les clubs de rink hockey en France. Chaque club, dont une des équipes senior participe à un championnat national (N1, N2 ou N3), peut s'inscrire à la compétition. Le vainqueur de cette compétition gagne la Coupe de France de rink hockey et peut participer à la Coupe CERS la saison suivante.
Bien qu'en 2015, seuls des équipes de Nationale 1 aient atteint la finale de cette compétition, six équipes de Nationale 2 sont parvenus à accéder à une demi-finale, et même une équipe de Nationale 3 est parvenu à réaliser cet exploit lors de la 1re édition.
Le club de LV La Roche sur Yon à remporter cinq des quatorze premières éditions, et a atteint le dernier carré à cinq autres reprises.

Coupe de France féminine

Compétitions internationalesModifier

Ligue européenne

Article détaillé : Ligue européenne de rink hockey.

La Ligue européenne de rink hockey est la plus importante compétition européenne de rink hockey entre clubs. Cette compétition annuelle est organisée par le Comité européen de rink hockey et réunit les équipes des meilleurs clubs européens depuis la saison 1965-1966.

Entre 1965 et 1996 cette compétition était appelée Coupe des champions, puis Ligue des champions de 1996 à 2007. La compétition porte son nom actuel depuis la saison 2007-2008.


Coupe CERS

Article détaillé : Coupe CERS.

La Coupe CERS est une compétition de rink hockey organisée par le CERH, le Comité Européen de Rink-Hockey. Il s'agit de la seconde plus importante compétition européenne des clubs. Les clubs qui y participent sont les clubs européens qui n'ont pas pu participer à la Ligue des Champions; une sorte de Coupe UEFA de Football pour le Rink Hockey. Elle a lieu tous les ans depuis la saison 1980-1981.


Coupe continental

Article détaillé : Coupe continentale de rink hockey.

La Coupe Continentale de rink hockey est une compétition européenne annuelle de rink hockey. Elle opposa le vainqueur de la Ligue Européenne à celui de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe jusqu'en 1995. Depuis la disparition de cette dernière, en 1997, le vainqueur de la Coupe CERS prend part à cette compétition. Aucune édition n'a eu lieu pour la saison 1995-96.

Cette compétition était appelée Supercoupe Européenne entre 1980 et 1997. Elle porte son nom actuel depuis 1998.


Coupe d'Europe féminine

La Coupe d'Europe féminine de rink hockey est une compétition européenne féminine de rink hockey entre clubs. Cette compétition annuelle est organisée depuis la saison 2006-2007.

Haut niveauModifier

Équipe de FranceModifier

Homme

 
Équipe de France au championnat d'Europe en 2014
Article détaillé : Équipe de France de rink hockey.

L'équipe de France de rink-hockey a été créée en 1924 à l'occasion de la Coupe des Nations. Elle est constituée par une sélection de joueurs français dirigée sous l'égide du Comité national de rink hockey. C'est la 8e sélection mondiale et 4e européenne selon la CERH[7].

Femme

Jusqu'à la fin du XXe siècle, c'était un sport masculin mais les filles ont désormais une place prépondérante avec un championnat de France, d'Europe et du monde comme les garçons. L'équipe de France féminine de rink hockey a été créé en 1989 à l'occasion du championnat d'Europe et cette équipe participera aux deux premières éditions de ce championnat. En 1989, l'Équipe de France de rink hockey féminine est sous l'égide du Comité national de rink hockey. Elle dispute les compétitions internationales majeures comme la coupe du monde, le championnat d'Europe et la Golden Cup. En 2000, elle participe pour la première fois au championnat du monde puis en 2005, elle gagne le championnat d'Europe. Malgré une couverture quasiment inexistante dans les journaux, la sélection française de rink-hockey féminine se classe 3e mondiale depuis le 24 octobre 2010[8]. En 2012, elle décroche le premier titre mondiale pour le rink hockey français en effet l'équipe est championne du monde en battant l'Espagne 3 à 2 lors du championnat du monde à Recife au Brésil. 

CompétitionsModifier

Championnat d'Europe

Championnat du Monde

En 2014 et en 2015, la France accueille respectivement pour la première fois, les championnats du monde féminin à Tourcoing et masculin à Mouilleron-le-Captif.

MédiatisationModifier

Presse audiovisuelleModifier

Le rink hockey est absent de la télévision en France sur les grandes chaînes nationales qui y consacrent très rarement de courts reportages.

Certaines chaînes de télévision locale Opal'TV et TV Vendée[9] évoquent et suivent régulièrement les résultats des compétitions des équipes locales.

La Fédération FRS a mis en place un moyen technique pour visionner les matches de National 1 sur la plateforme Internet Dartfish.

Presse écriteModifier

La presse écrite nationale fait rarement échos du rink hockey. Le journal l'Équipe publie sur son site Internet quelques articles de façon épisodique[10].

En revanche la presse régionale publie régulièrement des articles sur ce sport. En Bretagne, le Télégramme est le relai de l'information[11], tandis qu'en Pays de la Loire, le journal le plus attentif est le Ouest-France[12]. La Voix du Nord est omniprésente dans le Nord[13]. En Aquitaine, c'est le journal Sud Ouest qui, principalement, couvre les événements[14]. Le Progrès publie régulièrement des articles concernant l'actualité en Rhône-Alpes[15].

Il n'existe pas de magazines spécialisés dans le rink hockey.

Depuis le vendredi 24 mars 2017, le rink hockey fait l’objet d’une forte médiatisation car le Conseil national du sport de haut niveau (CNSHN) leur a retiré le statut de sport de haut niveau. En effet, un communiqué de la fédération française de roller sport confirme la décision du ministère des sports d’ôter au rink hockey et au patinage artistique le statut de sport de haut niveau car selon eux, la discipline ne présentait plus les critères requis. Cette décision risque de fragiliser ce sport et notamment la position de certains clubs français car la principale conséquence de ce communiqué est la suppression des subventions versées à la Fédération qui s’élevait à 200 000 €.

La menace pouvait être attendue mas certains clubs n’ont pas réussie à l’anticiper et ont continué de recruter des athlètes venant de pays tels que l’Italie, l’Espagne et le Portugal.

À la suite de cette décision, une pétition adressée à Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports a été envoyé afin que le rink hockey reste un sport de haut niveau.

L’incompréhension dans les clubs est grande étant donné que les résultats de l’équipe nationale masculine et féminine lors des derniers mondiaux sont très bons. Rappelons que l’équipe de France féminine a fini vice-championne et l’équipe masculine a remporté la 6ème place du championnat du monde 2015.

Notes et référencesModifier

  1. Dan Mortreux, « Note de rentrée du CRH », sur rinkhockey.ffroller.fr
  2. « Rechercher un club », sur ffroller.fr
  3. Exclu du haut niveau, le rink-hockey inquiet
  4. AFP, « Le rink-hockey français ne connaît pas la crise », sur lepoint.fr, (consulté le 26 juillet 2015)
  5. FFRS Roller Sport, « Liste des "non JIFF" - saison 2015/2016 », sur archives.ffroller.fr, (consulté le 17 novembre 2015)
  6. Fernando Castro, « Rink Hockey Yearbook 2014 », sur rinkhockey.net, (consulté le 20 janvier 2015)
  7. « Classement européen », sur cerh.eu
  8. « Classement mondial », sur rink-hockey.net
  9. « chrono du 8 octobre 2012 », sur tvvendee.fr
  10. « Articles sur le rink hockey par l'Équipe », sur lequipe.fr (consulté le 16 juillet 2014)
  11. « Articles sur le rink hockey par le Télégramme », sur letelegramme.fr (consulté le 16 juillet 2014)
  12. « Articles sur le rink hockey par le Ouest France », sur ouest-france.fr (consulté le 16 juillet 2014)
  13. « Articles sur le rink hockey par la Voix du Nord », sur lavoixdunord.fr (consulté le 16 juillet 2014)
  14. « Articles sur le rink hockey par le Sud Ouest », sur sudouest.fr (consulté le 16 juillet 2014)
  15. « Articles sur le rink hockey par Le Progrès », sur leprogres.fr (consulté le 16 juillet 2014)

Voir aussiModifier