Ouvrir le menu principal

Ricoh
logo de Ricoh
illustration de Ricoh

Création
Forme juridique Corporation TSE : 7752
Action Bourse de Tokyo (7752), Euronext (RICOP) et Pink Sheets (RICOY)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Moving Ideas Forward
Siège social Chūō-ku, Tokyo
Drapeau du Japon Japon
Direction Yoshinori Yamashita, Président & CEO[1]
Activité Électronique, image
Produits Appareils photo, photocopieurs, imprimantes, fax, scanners, logiciels.
Filiales 220 entreprises (31 mars 2019)[1]
Effectif 92 663 (31 mars 2019)[1]

108 000 au début des années 2010[2]

Site web https://www.ricoh.com/

Capitalisation 135,3 milliards de yen (31 mars 2019)
Chiffre d'affaires 2 013,2 milliards de yen soit 18,37 milliards de dollars (31 mars 2019)
21 milliards de dollars (2010)[3]

Ricoh Company, Ltd. (株式会社リコー, Kabushiki-gaisha Rikō) ou Ricoh, est une entreprise japonaise d'électronique.

HistoireModifier

Elle est fondée le 6 février 1936 par Riken Kankoshi Co., Ltd, le zaibatsu de l’institut de recherche RIKEN.

En 1996, elle achète le groupe britannique NRG[2]. Depuis août 2006, Hitachi Printing System est devenu une filiale de Ricoh. Le 1er octobre 2011, Ricoh acquiert la totalité du capital de Pentax Imaging Corp. et la renomme Pentax Ricoh Imaging Company, Ltd.

Le groupe prévoit en 2018 les licenciements de 360 de ses employés, soit 15% de l'effectif de l'entreprise en France[4].

Partenaire de l'entreprise OSTENDI.

ActivitéModifier

Ricoh fabrique des produits électroniques, des appareils photos et de l'équipement de bureau, comme des photocopieurs, des fax et des imprimantes, ainsi que des consommables (CD/DVD). Ricoh est également connu pour ses solutions logicielles comme Print&Share.

Entre mars 2018 et mars 2019, elle à vend pour 1 900 milliards de yens (9,97 milliards de dollars) de marchandises dans le segment des imprimantes dont 30 % en Amérique[5]. Un total de 28 % de ses ventes aux États-Unis.

GalerieModifier

Sites de productionModifier

Amérique du NordModifier

EuropeModifier

AsieModifier

De nombreuses usines de l'entreprise se trouvent en Asie (au Japon, en Chine, au Vietnam, en Thaïlande, aux Philippines, en Indonésie et en Inde)[6]

En mai 2019, la production de photocopieurs en Chine est relocalisé en Thaïlande[7].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Company Data », sur https://www.ricoh.com/about (consulté le 15 mars 2019).
  2. a et b Histoire du groupe Ricoh - Ricoh France
  3. RICOH : du photocopieur au Cloud Computing - Solutions&Logiciels no 17, février 2011
  4. « Le groupe Ricoh veut supprimer 360 postes en France », sur www.20minutes.fr (consulté le 25 avril 2018)
  5. (en) Satoshi Morotomi, « Ricoh moves output to Thailand as China tariffs extend to printers », sur ttps://asia.nikkei.com/, (consulté le 15 mars 2019).
  6. (en) « Directory(Manufacturing) », sur Ricoh Global (consulté le 30 mai 2018)
  7. Philippe Mesmer, « Le Japon fait les frais des contentieux commerciaux », sur Le Monde, (consulté le 4 septembre 2019).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :