Mamiya (entreprise)

Mamiya est une société japonaise de photographie.

Mamiya
logo de Mamiya (entreprise)
illustration de Mamiya (entreprise)
Le Mamiya 645 Super, ici dans sa configuration basique, appareil photographique SLR moyen format commercialisé de décembre 1985 à 1993.

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Kabushiki gaishaVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits CaméraVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 200Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.mamiya.co.jpVoir et modifier les données sur Wikidata
Un Mamiya 16 de 1959.

Historique

modifier
 
Un Mamiya RB67

Mamiya a été créée en 1940 par Seichi Mamiya et Tsunejiro Sugawara. Le premier appareil photographique de la compagnie est le Mamiya-6, un appareil de format 6 x 6 cm pliant à visée télémétrique[1].

Après la Seconde Guerre mondiale, Mamiya reçoit de nombreuses commandes des États-Unis, ce qui lui permet de construire une nouvelle usine à Tokyo.

En 1950, la société ouvre des bureaux à New York et Londres.

En 1970, un nouveau modèle reflex au format 6 × 7 est commercialisé, le RB67. Suivi du RZ67 en 1982.

1992 voit l'introduction du modèle 645 Pro. Le Mamiya 6MF (multi-format) et l'objectif 645 300 mm f/2.8 APO sortent en 1993, puis viennent le RZ67 PRO II et l'objectif 645 500 mm f/4.5 APO en 1994.

En 1995 sort le Mamiya 7 et le 645 SV PACK.

Modèles

modifier
 
Un appareil photo moyen format TLR Mamiya C330 Pro F
  • MamiyaFlex
  • C2
  • C3
  • C22
  • C33
 
  • C220
  • C330
  • RB67 (1970)
  • RZ67 (1982)
  • 645
  • 6 (1989)
  • 7 (1995)

Moyen format numérique

modifier
  • ZD (2005)
  • Prismat NP (1961)
  • Prismat PH (1962, obturateur central)
  • Family (1962)
  • Auto-Lux 35 (1963, obturateur central et objectif fixe)
  • Prismat CPH
  • CP/CWP
  • 500 et 1000 TL (1966)
  • 528 TL (1967, obturateur central et objectif fixe)
  • 500 et 1000 DTL (1968)
  • 2000 DTL (1969)
  • autoXTL (1971)
  • MSX 500[2] et 1000 (1974)
  • DSX 500 et 1000[2] (1974)
  • 528 AL (1975, obturateur central et objectif fixe)
  • autoX1000 (1975)
  • NC1000S (1978)
  • NC1000 (1978)
  • ZE (1980)
  • ZE-2 (1980)
  • ZE-X (1981)
  • ZM (1982)

Télémétriques

modifier
  • 35 I (1949)
  • 35 II (1955)
  • 35 III (1957)
  • Wide E
  • Magazine 35 (1957 à dos interchangeable)
  • Elca (1958)
  • 35 Crown (1958)
  • 35 S
  • 35 S2
  • Metra (1958)
  • Auto-Metra (1959)
  • Metra 2 (1959)
  • Auto-Metra 2 (1959)
  • Ruby (1959)
  • M3 (1961)
  • 4B (1963)
  • Rank Mamiya (idem 4B mais vendu en Grande-Bretagne)
  • EE Super Merit
  • Super Deluxe (f/2.0, f/1.7, f/1.5)
  • Auto Deluxe
  • 135

Compacts

modifier
  • EE Merit
  • Mamiya U

Autres formats utilisant le film 35 mm

modifier
  • Sketch (24 x 24 mm)
  • MyRapid (18 x 24 mm)

Notes et références

modifier
  1. (en) A Little Mamiya History - Histoire de Mamiya
  2. a et b Luc Fellot, « Nouveaux Reflex chez Mamiya », Science & Vie, no 680,‎ , p. 146

Voir aussi

modifier

Lien externe

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :