Richard Sawkins

Richard Sawkins était un pirate anglais jamaïcain de la fin du XVIIe siècle, à faire la guerre aux Espagnols avec commission française du gouverneur de Saint-Domingue. En 1677, il participa à la prise de Santa Marta[1] sur la côte de l'actuelle Colombie.

Richard Sawkins
Biographie
Décès
Activité
Sawkins, Boarding Peralta's Ship, from the Pirates of the Spanish Main series (N19) for Allen & Ginter Cigarettes MET DP835017.jpg

Il participa à l'expédition consistant à traverser en 1679 l'isthme de Panama pour aller piller les côtes pacifiques de l'empire espagnol d'Amérique du Sud, pour succéder à John Coxon.

Le premier récit évoque la date du , quand avec John Coxon il traverse l'isthme de Panama avec l'aide d'une cinquantaine d'Indiens Kunas, 68 canots et 331 flibustiers, armés de mousquets français modernes, pour aller en mer du Sud, sur la côte pacifique puis retourner aux Antilles par le Panama.

Il fut élu par les autres flibustiers chef de la deuxième expédition, l'année suivante, lorsque la direction de l'expédition se retrouva orpheline du départ de John Coxon[1]. Ses quatre lieutenants furent Peter Harris, Edmund Cook, John Coxon et Bartholomew Sharp[2]. William Dampier, Lionel Wafer et Raveneau de Lussan, membres du groupe, ont tout raconté dans leurs livres, une fois revenus en Europe.

Capturé par le navire de la marine anglaise HMS Success, il est emprisonné à Port Royal de la Jamaïque, sur l'ordre du nouveau gouverneur anglais, Carlyle ? où il est jugé pour piraterie le . Il parvient à s'échapper et le décède d'une balle de mousquet à la tête de 60 hommes dans l'attaque de Puebla Nueva

ChronologieModifier

Louis Le Golif

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b http://membre.oricom.ca/yarl/Proue/S/S.html
  2. Pirates of the Pacific, 1575-1742, par Peter Gerhard sur Google Book
  3. The making of New World slavery: from the Baroque to the modern, 1492-1800 par Robin Blackburn, page 283
  4. a b et c http://www.wrecktavern.com/pirateauthor.htm
  5. (en) David Marley, Pirates of the Americas, , 883 p. (ISBN 978-1-59884-201-2, lire en ligne), p. 517.
  6. a et b Pascale Jeambrun et Bernard Sergent, Les enfants de la lune : l'albinisme chez les Amérindiens, Paris, INSERM / ORSTOM, , 351 p. (ISBN 2-85598-488-2, lire en ligne), p. 69.
  7. « http://encyclopirate.com/modules.php »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  8. (en) Basil Ringrose, A Buccaneer's Atlas, , 314 p. (ISBN 978-0-520-05410-3, lire en ligne).
  9. « http://www.islomania.com/resources/JuanFernandez/ringrose/index.html »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  10. « The Story of the Voyage » [livre], sur Google Books (consulté le ).
  11. Michel Rodigneaux, La guerre de course en Guadeloupe : XVIIIe-XIXe siècles, Paris/Budapest/Kinshasa etc., l'Harmattan, dl 2006, 428 p. (ISBN 978-2-296-01531-9, lire en ligne), p. 38.
  12. La Percée de l'Europe sur les océans vers 1690-vers 1790, par Étienne Taillemite, Denis Lieppe, page 42
  13. Connaître Saint-Malo, par Henri-Georges Gaignard, page 45