Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Richard Bergh

artiste suédois
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bergh (homonymie).
Richard Bergh
Swedish painter Richard Bergh.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
NackaVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Tyresö (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Johan Edvard BerghVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Professeur d'arts plastiques, peintreVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Johan Edvard Bergh (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Amanda Helander (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Maja Bergh Holtermann (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Konstnärsförbundet (d)
Q10712940
Q10610923Voir et modifier les données sur Wikidata
Maîtres
Edvard Perséus (d), Jean-Paul LaurensVoir et modifier les données sur Wikidata
Genres artistiques
Œuvres principales
The Poet Gustav Fröding (d), The Dying Day (d), Ellen. The Artist's Daughter (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Avslutad seans
Avslutad seans by Richard Bergh 1884.jpg

Avslutad seans, Malmö konstmuseum.

Artiste
Richard Bergh
Date
Localisation

Richard Bergh (né à Stockholm le , mort le ) est un peintre suédois, fils d'un artiste de renom professeur à l'Académie des Beaux-Arts, Edvard Bergh, et de Amanda Helander. Après ses études à l'Académie, il partage son temps entre son pays et la France, fidèle de la côte normande et du village de Grez-sur-Loing.

Il s'est également intéressé à la psychologie, aux suggestions et à l'hystérie, qu'il peignait : on lui doit le tableau Séance d'hypnose.

Sommaire

BiographieModifier

Élève de Edvard Perséus (sv) et de l’École des beaux-arts de Stockholm, il devient en 1915 surintendant et chef du Musée des Beaux-Arts de Göteborg[1].

Il prend part en avril-mai 1929 à l'Exposition de l'art suédois organisée au Musée du Jeu de Paume à Paris[2].

Quelques œuvresModifier

  • Soir d'été nordique, Musée des Beaux-Arts de Göteborg
  • Convalescence
  • Le joueur de violon
  • La femme de l'artiste, Musée des Beaux-Arts de Göteborg
  • Portrait de Mlle E. B., Nationalmuseum
  • Portrait du professeur W., Musée des Beaux-Arts de Göteborg
  • Portrait du poète Gustave Fröding, collection Rydbeck

Notes et référencesModifier

  1. Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 115
  2. Ibid.

Liens externesModifier