Rich Costey

Rich Costey
Activité principale Producteur, Mixeur, Ingénieur du son
Genre musical Rock alternatif, rock expérimental, rock indépendant, post-punk revival, art rock, electronica
Années actives 1995–Maintenant

Rich Costey est un réalisateur artistique, mixeur et ingénieur du son américain qui a notamment collaboré avec Muse, Franz Ferdinand, Foo Fighters, Bloc Party, The Mars Volta, My Chemical Romance, Arctic Monkeys, Audioslave et Rammstein.

BiographieModifier

Il a grandi à Waterbury, dans le Vermont et a travaillé à la station de radio locale quand il était adolescent. Il a ensuite étudié au Berklee College of Music avant de travailler dans un studio d'enregistrement de Boston, notamment aux côtés de Jon Brion[1]. Il a travaillé par la suite pour Philip Glass, Fiona Apple et Audioslave avant de produire l'album Absolution de Muse (2003)[2]. Il a ensuite notamment produit les albums You Could Have It So Much Better de Franz Ferdinand (2005), Black Holes and Revelations de Muse (2006)[3] et Our Love to Admire d'Interpol (2007).

Il a également mixé les albums Three Cheers for Sweet Revenge (2004) et Life on the Murder Scene (2006) de My Chemical Romance, Silent Alarm (2005) de Bloc Party, Blood Mountain de Mastodon (2006), Echoes, Silence, Patience and Grace (2007) des Foo Fighters[4], Humbug (2009) des Arctic Monkeys, Koi No Yokan (2012) de Deftones, Kveikur (2013) de Sigur Rós, ainsi que plusieurs albums du groupe The Mars Volta.

En 2009, le site web MusicRadar (en) l'a classé à la 17e place des meilleurs réalisateurs artistiques actuels[5].

DiscographieModifier

Albums produits et mixésModifier

Albums mixésModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Rich Costey Biography « Copie archivée » (version du 30 novembre 2016 sur l'Internet Archive) sur threee.com
  2. Christel Moreau, Muse de A à Z, MusicBook, (ISBN 2-84343-164-6), p. 24-25
  3. (en) An Evening With Rich Costey sur emusician.com, 7 mars 2007
  4. (en) Secrets Of The Mix Engineers: Rich Costey sur soundonsound.com, mars 2008
  5. (en) The 19 best music producers working today sur MusicRadar, 3 décembre 2009