Ren Zhengfei

unvrai entrepreneur chinois partout au monde

Ren Zhengfei (chinois simplifié : 任正非 ; pinyin : Rén Zhèngfēi) est un entrepreneur chinois, fondateur et président-directeur général de Huawei Technologies.
Ancien cadre de l’Armée populaire, il est membre du Parti communiste chinois.

Ren Zhengfei
Ren Zhengfei 2014.jpg
Fonction
Président-directeur général (en)
Huawei Technologies
depuis
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Chongqing Jianzhu University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjointe
Meng Jun (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Meng Wanzhou
Ren Ping (d)
Annabel Yao (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Propriétaire de
Parti politique
Arme
Distinction
Œuvres principales

BiographieModifier

D’origine modeste, Ren Zhengfei est né le . Il est l’ainé de sept enfants de parents instituteurs dans la province du Guizhou. Évoquant cette période Ren Zhengfei indique : « Ma vie personnelle a été douloureuse et solitaire »[1]. Son enfance est marquée par la famine du Grand Bond en avant[2]. En 1963, il est diplômé, dans le domaine de l’ingénierie, de l'université de Chongqing[3]. Pendant la Révolution culturelle, il doit interrompre ses études[2].

Il commence à travailler dans le génie civil. Puis en 1974 il intègre l’Armée Populaire de Libération (APL) en tant que technicien militaire. Il y est l’inventeur de plusieurs réalisations technologiques. Il est alors désigné délégué de l’APL pour assister à la Conférence nationale des sciences en 1978[3].

Il est membre du Parti communiste chinois depuis le début des années 80[4].

En 1982, il quitte l’armée et va travailler dans l'industrie pétrolière. Puis, il fonde une entreprise de raccordements téléphoniques pour les hôtels[3]. En 1987, il fonde l’entreprise des télécoms Huawei[5].

En 2018, sa fortune est estimée à 3,4 milliards de dollars[6].

Alors que plusieurs pays de l’Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) évoquent un risque d'espionnage de la part d’Huawei[7], Ren Zhengfei dément cette possibilité : « J'aime mon pays, je soutiens le Parti communiste. Mais je ne ferai jamais rien pour nuire au monde »[8].

FamilleModifier

Ren Zhengfei a trois enfants, deux filles : Sabrina Meng Wanzhou (directrice financière de Huawei) et Annabel Yao[9]; et un fils : Ren Ping.

Le , Meng Wanzhou la directrice financière de Huawei est arrêtée au Canada sous la demande des Etats-Unis[4]. Huawei aurait notamment utilisé deux sociétés écrans, Skycom et Canicula Holdings, pour vendre des équipements télécoms à l'Iran en 2010, en contravention des sanctions. Avec ces mêmes artifices, Huawei aurait commercé avec la Syrie jusqu'en 2017[2].

RéférencesModifier

  1. Ren Zhengfei : enfant solitaire des montagnes pluvieuses, fondateur discret du géant Huawei Numerama, 8 avril 2018
  2. a b et c Julie Zaugg Huawei, l'empire sous pression Les Échos, 25 avril 2019
  3. a b et c Ren Zhengfei Libre Service Actualités, 18 avril 2013
  4. a et b Claude Fouquet, « Arrestation de la numéro 2 de Huawei : Meng Wanzhou, une des femmes les plus influentes de Chine », sur lesechos.fr, (consulté le 7 décembre 2018)
  5. Le patron du chinois Huawei fidèle au Parti Libération , 22 janvier 2015
  6. (en) « Ren Zhengfei », sur Forbes (consulté le 6 décembre 2018)
  7. Activités supposées d'espionnage par Huawei : l'Otan enfonce le clou RFI, 14 mars 2019
  8. Le fondateur de Huawei prend enfin la parole pour démentir les accusations d'espionnage BFMTV, 21 janvier 2019
  9. (en) « Arrested and arresting: Huawei founder’s daughters », sur South China Morning Post, (consulté le 6 décembre 2018)