Ouvrir le menu principal

René Brantonne

dessinateur de bandes dessinées
Brantonne
Signature de René Brantonne.jpg
Signature complète de René Brantonne (le plus souvent réduite aux deux premières lettres)
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
CréteilVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
signature de René Brantonne
signature

René Brantonne, dit Brantonne, né le à Paris et décédé le à Créteil est un illustrateur, un graphiste et un et dessinateur de bande dessinée français. Il est surtout connu pour ses nombreuses illustrations de couvertures des romans de science-fiction édités au Fleuve Noir, dans la collection Anticipation.

BiographieModifier

En 1921, à 18 ans, René Brantonne est admis aux Beaux-Arts[1]. Il fait son service militaire puis entre dans un atelier de photogravure[1]. À la fin des années 1920, il travaille sur commande pour des entreprises françaises ou étrangères, il réalise des logos, des affiches, des étiquettes – pour des boîtes de camembert notamment[2] – et des illustrations pour des catalogues. Il fait également une incursion dans le domaine de l’art : de 1927 à 1929, il expose au Salon des indépendants[3].

Succès aux États-Unis (1929 - 1945)Modifier

Vers 25 ans, dans les années 1928 ou 1929[4], il part aux États-Unis. Ses talents de graphiste et d'affichiste lui valent des commandes importantes. Pour la Standard Oil il conçoit le logo de la marque Esso[1],[5] – lettrage rouge entouré d’un ovale bleu – demeuré inchangé depuis. Il dessine des affiches pour des films français distribués outre-Atlantique par la Paramount Pictures, la MGM, Universal et Columbia. Resté aux États-Unis pendant l'Occupation, il crée des bandes dessinées pour le magazine Les grandes aventures, avec pour héros Buffalo Bill, Robinson Crusoé, etc.[1].

BD en France (1945 - 1955)Modifier

Après la guerre, il rentre en France et commence à réaliser des bandes dessinées avec de nombreux personnages paraissant dans diverses revues : Fulguros et Johnny Speed pour les publications Artima, Praline et Buffalo Bill pour les Éditions des Remparts, Le Petit Shérif pour Les Éditions Mondiales (crées par Cino Del Duca), qui publient des périodiques comme L'Audacieux et Tarzan avec lesquels il collabore[1]. Il travaille aussi pour les magazines Aventures et Pic et Nic. Certains de ses travaux ont pour sujet la Résistance. Il adapte des films en BD[1].

Épanouissement dans l'illustration de science-fiction (1954 - 1977)Modifier

Il réalise de nombreuses illustrations, notamment pour le cinéma et pour des couvertures de romans policiers d'éditeurs de littérature populaire. Il rencontre Frédéric Dard, le personnage de ce dernier, Bérurier, serait en partie inspiré de Brantonne qui était connu pour la verdeur de son langage[6]. Il se fait parfois assister par son fils, qui prend pour pseudonyme Jack De Brown, car il ne manque pas de commandes. En effet il devient le dessinateur attitré des éditions Fleuve Noir pour la collection de sience-fiction Anticipation. Il illustre plus de 500 couvertures pour cette collection, celles des opus n° 1 au n° 273[6], de 1954 à 1965[5]. Puis celles des n° 562 à 795, de 1973 à 1977. Il affirme qu'il ne lit pas les romans qu'il illustre, non seulement par manque de temps mais aussi pour ne pas brider sa créativité[5]. Il meurt en 1979 à 76 ans.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f Aumage 2011.
  2. Michel Coudeyre et Serge Schéhadé, « René Brantonne (1903-1979) », sur camembert-museum, .
  3. René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 199
  4. « L'univers de René Brantonne ».
  5. a b et c « Vous connaissez René Brantonne? », sur Le coté de chez moi
  6. a et b Yves Frémion, Brantonne au Fleuve Noir, Kesselring Éditeur, 4ème trimestre 1979

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier