Ouvrir le menu principal

Relic (roman)

livre de Lincoln Child, Douglas Preston
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Relic et Superstition (homonymie).

Relic
Auteur Douglas Preston et Lincoln Child
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman policier
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Relic
Éditeur Time Warner
Date de parution 1995
Version française
Traducteur Jean Colonna
Éditeur Éditions Robert Laffont[1]
Collection Best-sellers
Date de parution 1996
Nombre de pages 450
ISBN 2-221-07950-7
Chronologie

Relic[1] (titre original : Relic) est un roman policier de Douglas Preston et Lincoln Child, paru en 1995. C'est le premier tome des aventures de l'inspecteur du FBI Aloysius Pendergast. L'action se déroule en grande partie au Musée américain d'histoire naturelle de New York.

La traduction française est publiée en France aux Éditions Robert Laffont en 1996 sous le titre Superstition, puis rééditée en 2008 aux éditions de l'Archipel sous son titre original.

Le roman est adapté au cinéma en 1997 par Peter Hyams sous le titre Relic, avec Penelope Ann Miller et Tom Sizemore.

RésuméModifier

Un tueur mystérieux frappe à plusieurs reprises au sein du Musée américain d'histoire naturelle de New York, alors que se prépare une grande exposition sur le thème de la superstition.

Aloysius Pendergast, un agent du FBI, Vincent D'Agosta, un lieutenant de police, Margo Green, une biologiste, et le journaliste Bill Smithback doivent faire équipe pour déterminer le mobile et l'identité de l'assassin. Leur enquête commune les mène dans les réserves peu fréquentées du bâtiment, reliées par un réseau très étendu et complexe de souterrains. Réussissant à rassembler et analyser quelques traces du corps du tueur, ils réalisent qu'il souffre d'une mutation génétique.

Suite du romanModifier

Le roman connaît une suite directe intitulée Le Grenier des enfers, (parue en version originale sous le titre Reliquary) en 1997, qui se situe 18 mois après les évènements du Musée. Pendergast et D'Agosta sont confrontés à une série de meurtres sauvages dans les souterrains qui s'étendent sous New York, repaire de marginaux, de criminels et de parias qui ont choisi de se terrer sous Manhattan. Les premières recherches dressent le portrait des créatures extrêmement dangereuses et intelligentes, liées d'une façon ou d'une autre au biologiste Greg Kawakita[2]...

AdaptationModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b La première édition de la traduction française porte le titre Superstition. Les rééditions ultérieures reprennent le titre original.
  2. « Le Grenier des enfers » sur le site NooSFere.

Liens externesModifier