Ouvrir le menu principal

Refuge du Toubkal
Illustration du refuge.
Altitude 3 207 m
Massif Haut Atlas
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Marrakech-Safi
Province Al Haouz
Gérant Club alpin français
Capacité 89 couchages
Coordonnées géographiques 31° 03′ 50″ nord, 7° 56′ 17″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Maroc

(Voir situation sur carte : Maroc)
Refuge du Toubkal
Refuge de montagne
Le refuge en hiver

Le refuge du Toubkal — anciennement appelé refuge Issougan n'ouagouns puis refuge Neltner[1], en hommage au géologue et alpiniste français Louis Nelter (1903-1985)[2],[3] — est un refuge de montagne situé à 3 207 mètres d'altitude[4], dans la commune d'Asni[5], près du djebel Toubkal, le point culminant du Haut Atlas, du Maroc et, au-delà, de l'Afrique du Nord[4].

Sommaire

HistoireModifier

Géré par le Club alpin français (CAF) de Casablanca[6], il est le plus ancien des deux refuges en dessous du mont[4] de 4 167 mètres d’altitude, sur son versant nord[1]. La construction du bâtiment initial par le CAF remonte à 1938 et, en 1999, une restructuration a été effectuée[1].

Caractéristiques et informationsModifier

Sa capacité d'hébergement, au sein de cinq dortoirs, est de 89 personnes[7]. Il est gardé toute l'année[5].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « L'histoire du refuge », sur Refuge du Toubkal (consulté le 4 janvier 2017)
  2. Jacques Bourgois, « Louis Neltner, dit “Le Grand Louis”, “Big Lewis” ou “the Big” », sur École des mines de Saint-Étienne, (consulté le 4 janvier 2017)
  3. « Louis Léon Charles Neltner (1903-1985) », sur Les Annales des mines (consulté le 4 janvier 2017)
  4. a b et c Sabrina Belhouari, « Toubkal : Cap sur le plus haut sommet de l’Afrique du Nord », L’Économiste, Casablanca, no 4777,‎ (lire en ligne, consulté le 4 janvier 2017)
  5. a et b Guide des refuges et chalets de montagne 2013
  6. « Maroc : Tourisme de montagne et du désert » [PDF], sur Office national marocain du tourisme, 2004-2005 (consulté le 6 janvier 2017), p. 20
  7. « Nos dortoirs », sur Refuge du Toubkal (consulté le 4 janvier 2017)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Jacques Gandini (assisté de Hocein Ahalfi), « Le refuge du Toubkal (Louis Netler) », dans Pistes du Maroc à travers l'histoire, t. 1 : Haut et Moyen Atlas, Nice, Extrem-Sud/Serre Éditeur, coll. « Guide J. Gandini », , 524 p. (lire en ligne), p. 141-143
  • Hervé Galley, « Ski depuis le refuge de Toubkal (3 200 m) », dans Montagnes du Maroc : Trekking et Ski de randonnée, Genève, Éditions Olizane, (1re éd. 2004), 343 p. (lire en ligne), p. 126-146
  • « Refuge du Toubkal », dans Guide des refuges et chalets de montagne, Paris, Fédération française des clubs alpins et de montagne, , 206 p. (lire en ligne), p. 195  

Lien externeModifier